Illustration fait-divers

Lyon : des individus bloquent les joueurs de l'OL la nuit après le derby

Après la défaite à Saint-Étienne lors du derby, une centaine d’individus ont bloqué les joueurs de l’Olympique lyonnais et le président du club Jean-Michel Aulas.

La nuit de dimanche à lundi aurait pu mal tourner du côté du Parc OL à Décines. Après leur défaite à Saint-Etienne, les joueurs sont revenus en bus au stade. Selon notre site Olympique-et-lyonnais.com, les joueurs sont allés récupérer leurs affaires pour ensuite rentrer chez eux, mais une centaine d’individus vêtus de noir bloquent alors le portail. Plusieurs insultes sont lancées, mais aussi des menaces. Vers 1 heure du matin, le président Jean-Michel Aulas demande aux agents de sécurité du club de lui ouvrir le portail, ce qui lui est refusé dans un premier temps, puis ses employés le laissent partir, sans encombre.

Une intervention de police

Les individus qui assiègent les lieux forceront le portail quelques minutes plus tard. Des policiers dépêchés sur place dispersent alors le groupe avec des gaz lacrymogènes. Un jeune homme de 29 ans a été interpellé alors qu’il était en possession d’un fumigène. Il sera jugé mi-novembre, préventivement interdit de stade jusqu’à cette date.

Selon une source policière qu’a pu interroger Lyon Capitale ce mercredi matin, "la soirée aurait pu tourner à l’émeute, certains individus avaient la ferme volonté d’en découdre avec les joueurs de l’Olympique lyonnais". Contacté par Olympique-et-lyonnais.com le club a confirmé la présence d’une centaine d’individus, tout en invoquant une volonté de "dialoguer" de leur part. Une version qui aujourd’hui semble très loin de celles données par plusieurs sources policières. Prochain volet, le 13 novembre avec le jugement de l’individu interpellé.

à lire également
Trois individus ont été interpellés à Lyon, suspectés d'avoir commis plusieurs vols, dont certains avec violence. Ils ont été trouvés en possession de dix téléphones portables et leur méthode était bien rodée. 
2 commentaires
  1. Abolition_de_la_monnaie - 9 octobre 2019

    On reconnaît bien là l'esprit sportif dans le foot bizness... 😀
    Pourtant le foot c'est de la culture aussi vu qu'il y a un musée dans le stade ! ça devrait ouvrir l'esprit et ne pas engendrer de violence ?! 😀

  2. Galapiat - 9 octobre 2019

    pour mémoire le foot serait à l'origine un sport ., la masse de fric en jeu explique ce qui se passe, Quelques équipes cynophiles devraient pouvoir ramener les excités à la raison avant d'être pris en charge par les CRS.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut