1er mai 2017 manifestation CGT
©Mathilde Régis

Lyon : Des heurts entre black blocs et forces de l'ordre

Pour la manifestation du 1er mai à Lyon, les policiers ont interpellé des membres des black blocs à l'origine des altercations.

Le cortège, d'environ "3 000 personnes", explique la préfecture du Rhône, s'est déplacé depuis Jean-macé avant de devoir se séparer suite à l'intervention des forces de l'ordre à cause de "200-250 individus membres des black blocs qui se sont positionnés en tête de cortège". Ces derniers ont attaqués les policiers et les gendarmes sur place à coup de tirs de mortier. Des altercations ont aussi eu lieu entre syndicats et black blocs.

La préfecture du Rhône rapporte l'interpellation de cinq membres des black blocs à l'origine des heurts. La manifestation s'est arrêtée à 13 h 30. Des policiers et des gendarmes ont été blessés suite à ces attaques. La préfecture regrette cette intervention nécessaire dans une manifestation qui se veut habituellement "pacifique".

Les syndicats manifestaient aujourd'hui notamment pour dénoncer la « hausse de la précarité des jeunes », la situation difficile des hôpitaux ou encore les droits des travailleurs.

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut