Fouziya Bouzerda, présidente du Sytral et les participants devant un simulateur de tram

Lyon : cyclistes et conducteurs TCL échangent leur place

Jeudi 21 mars le Sytral, Keolis et l’association Ville à vélo, ont organisé une rencontre entre des cyclistes et des conducteurs de tramway et de bus TCL. Objectif de cette journée : échanger sa place pendant quelques minutes pour créer du dialogue et comprendre le quotidien de chacun.

Créer du dialogue entre les cyclistes et les conducteurs de tramways et de bus à Lyon, c’est le but de l’opération “Vis ma vie” qui avait lieu ce jeudi au centre de maintenance des tramways de Saint-Priest. L’évènement était organisé par le Sytral, Keolis et l’association la Ville à vélo. Une vingtaine de conducteurs TCL et des cyclistes se sont ainsi rencontrés pour partager sur les conditions de circulation, échangeant leur place pendant quelques minutes.

Moi je suis pro vélo, il faut prendre conscience des difficultés pour eux comme pour nous. C'est important d'aménager les espaces, c'est aussi important que les vélos respectent les bus parce qu'on ne peut pas tout voir”, confie Oliver conducteur de bus à Oullins. En effet, les angles morts et les différentes difficultés de circulation sont un réel problème lorsqu’il faut conduire des véhicules de cette taille. À l'inverse, il faut être conscient de la difficulté de circuler en sécurité lorsqu'on est en vélo avec des pistes cyclables qui ne sont pas toujours synonymes de sûreté. “Cette opération c’est un moyen de sensibiliser les deux parties sur les difficultés de circulation”, explique Fouziya Bouzerda présidente du Sytral.

Échanger sa place pour mieux comprendre les mobilités

Grâce à plusieurs ateliers, les différents protagonistes ont pu prendre conscience des difficultés de chacun en pouvant vivre leur quotidien durant quelques minutes. Les cyclistes ont pu conduire un tramway à l’aide d’un simulateur afin de rendre compte des différentes manipulations. Ils ont pu également monter à la place du conducteur de bus pour prendre conscience des angles morts. De leur côté, les chauffeurs TCL ont enfourché des vélos pour ressentir ce qui se passait lorsqu'on se fait doubler par un bus.

Fouziya Bouzerda, présidente du Sytral et Fabien Bagnon, co-président de la Ville à vélo

Fabien Bagnon co-président de l’association la Ville à vélo et Fouziya Bouzerda étaient présents pour faire part leur engouement respectif et de la nécessité de cette opération. “Il est important notamment pour des raisons de sécurité de permettre aux deux parties de prendre conscience des difficultés de mobilité”, explique Fouziya Bouzerda.

À leurs yeux, il est important de permettre aux cyclistes, mais aussi aux conducteurs de transports en commun de circuler en toute sécurité. “Il y a aussi un enjeu important d’intermodalité, le vélo est un outil qui peut venir optimiser le réseau TCL, les deux doivent marcher ensemble, il ne faut pas les opposer, le Sytral à les moyens de développer cela”, lance Fabien Bagnon.

Il n’est pas impossible que ce type d’évènement soit ouvert à un plus large public lors de prochaines sessions. "C’est une grosse organisation une journée comme celle-ci, pour l’instant on sensibilise les collégiens, 19 000 l’année dernière. C’est aux plus jeunes âges qu’il est important d’apprendre cela", précise Fouziya Bouzerda. Ainsi, lors des journées du patrimoine piétons, automobilistes et cyclistes pourront venir essayer le simulateur de tramways et comprendre les difficultés de ce métier.

à lire également
Sorti en salle le 24 avril, le film Avengers : Endgame a la lourde tâche de clôturer le cycle Marvel entamé avec la sortie d'Iron Man en 2008. A blockbuster exceptionnel, écrin qui doit l'être tout autant. Quelle est la meilleure salle de cinéma à Lyon pour aller voir Avengers : Endgame ? 
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut