Caméra de surveillance urbaine, à Lyon, en 2007 © Fred Dufour / AFP

Lyon : comment va évoluer la sécurité ? Donnez votre avis

Reconnaissance faciale, avenir de la police, évolution du métier de pompier... mardi 14 janvier, les Assises territoriales de la sécurité intérieure se tiendront à Lyon. À cette occasion, les citoyens sont invités à donner leur avis sur la sécurité de demain.

Le livre blanc de la sécurité intérieure est actuellement en cours d'élaboration. Ce dernier devra permettre d'imaginer la sécurité de demain sur l'ensemble des volets possibles : organisation des forces de l'ordre, partenariats, technologies...

À Lyon, des assises de la sécurité intérieure sont organisées le mardi 14 janvier de 10h à 12h, à l'Institut Régional d'Administration (IRA).

Pour y participer, il est impératif de s'inscrire sur l'adresse suivante : pref-assises-securite@rhone.gouv.fr en indiquant noms, prénoms, profession, date et lieu de naissance et adresse postale, tout en précisant dans l'objet "assises grand public du 14.01.2020".

Le nombre de places étant limité, un mail de confirmation sera envoyé aux 200 premiers inscrits.

2 commentaires
  1. PAUL Gabriel - 10 janvier 2020

    Bonjour
    Il serait utile de créer une police Métropolitaine qui compléterait et remplacerait pour tout ou partie les polices Municipales des 59communes.
    Son déploiement serait très utile en premier dans les transports idem Paris ou Marseille et autres….
    Pour lutter contre ses vols, agressions sexuelles, incivilités il est nécessaire d’avoir une police dédiée aux transports en communs.

    Avec les mêmes effectifs, elle sera beaucoup plus efficace en terme de :
    - disponibilité sur des plages horaires plus grandes
    - d'adaptation aux besoins ponctuels survenant dans n'importe quel lieu de la Métropole,
    - disponibilité plus grande pour l’ensemble des missions qui lui son confiés (assurer le bon ordre, la sûreté, la sécurité et la salubrité publiques)
    - mise en commun des moyens (véhicules, outils informatiques, etc.) et utilisation des locaux existants
    - présence dans les transports en commun (métro, tram, etc.)
    Elle pourrait être un très bon relais avec la police nationale.

  2. Limas69 - 10 janvier 2020

    Et si la justice arrêtait de remettre les délinquants dans la rue avec un simple rappel à la loi ? Quelques soient les moyens mis en œuvre par la police, il faudrait de vraies condamnations, il y a pleins de travaux d'intérêt public à réaliser ...

Laisser un commentaire

Faire défiler vers le haut