Gérard Collomb et Eric Lambert - Biodistrict Lyon-Gerland
© Caroline Ronzon

Lyon, “capitale mondiale de la santé”

Alors que s’ouvre Biovision, forum mondial des sciences de la vie, le Grand Lyon confirme sa volonté de parier sur la santé en lançant le “Biodistrict Lyon-Gerland”.

Le quartier, situé dans le 7e arrondissement, accueille déjà de nombreuses entreprises spécialisées dans le traitement des maladies infectieuses et la mise au point de vaccins. Parmi elles, Genzyme – qui travaille entre autres dans l’élaboration d’un produit pour empêcher le rejet de greffe d’organe – ou le laboratoire P4, qui analyse les virus les plus dangereux de la planète, tel le virus Ebola.

En créant le “Biodistrict Lyon-Gerland”, l’agglomération lyonnaise souhaite mettre en avant Gerland comme territoire à la pointe des innovations en matière de santé et de biotechnologies. Pour cela, le Grand Lyon et ses partenaires s’inspirent notamment des grands pôles anglo-saxons, comme la Silicon Valley aux Etats-Unis, ou Oxford en Grande-Bretagne.

L’ambition est d’envergure : faire de Lyon une “capitale mondiale de la santé”, comme l’a déclaré Gérard Collomb. Le secteur représente 60 000 emplois au sein de l’agglomération lyonnaise.

1 commentaire
  1. arthur699 - jeu 5 Juin 14 à 15 h 30

    Rien que ça... C'est beau la méthode Coué, c'est vrai que Lyon est bien placé sur les bios mais le marketing masque mal l'échec cuisant de la ZAC Techsud pensée pour les bios et aujourd'hui dédiée aux roms et prostitués avec des terrains vides et des immeubles vacants depuis 10 ans... Aucune implantation bio depuis 10 ans, que des départs récents d'entreprises vers d'autres cieux...le désert depuis Genzime !

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut