Lyon : Bocuse réouvre et part en reconquête

Le restaurant Paul Bocuse, rebaptisée "Maison de famille depuis 1924" réouvre après trois semaines de travaux. Premières images.

Le restaurant Paul Bocuse, qui a fermé ses portes le 2 janvier, vient de réouvrir, après trois semaines de travaux pour parfaire le nouvel écrin dans l’esprit de "la tradition en mouvement" initiée l’année dernière, toujours sous la houlette des architectes Alain et Dominique Vavro. C’est donc une véritable fourmilière qui s'est attelée à la tâche pour ces trois semaines de rénovation et d’embellissement.

Lire aussi : La tradition en mouvement ou Bocuse en pleine évolution.

"Depuis le départ en 2017 de Paul Bocuse, le restaurant a été entièrement revisité, la cuisine a fait peau neuve, tout en gardant son ADN, l'âme de la maison, a expliqué à Lyon Capitale Vincent Leroux, directeur général de l'Auberge du Pont de Collonges. Les consignes données aux décorateurs – le couple Alain et Dominique Vavro, des fidèles de Paul Bocuse – étaient claires : "Changer sans rien changer". Ils ont réussi à insuffler un vent de modernité sans en dénaturer l'esprit. Leur mission ? Conserver l’esprit baroque du restaurant Bocuse en l’ancrant dans le mouvement, notamment à travers un éclairage peaufiné et un allègement des tonalités. Une deuxième phase de travaux sera lancée du 2 au 23 janvier 2020. Ce sera la dernière ligne droite de ce chantier d’envergure pour moderniser le restaurant. Au total, les investissements se monteront à trois millions d'euros. "

Cet acte II des gilets jaunes de chantier est décliné à l'étage du restaurant, avec la réhabilitation des salons. "Même auberge même écrin, on a juste donné un petit coup de modernité" poursuit Vincent Leroux.

A noter le changement de la plaque historique "Trois étoiles depuis 1965" par  celle "Paul Bocuse - Maison de famille depuis 1924". 1924 est la date d'arrivée des grands-parents de Paul Bocuse à L'Auberge.





d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut