Photo d’illustration, Karim Benzema, (Photo de FRANCK FIFE / AFP)

Lyon : Benzema futur Ballon d’or ? Verdict ce lundi soir

Né à Bron en 1987, l’attaquant du Real Madrid formé par l’Olympique Lyonnais pourrait devenir ce lundi 17 octobre le 5e français à décrocher le ballon d’or, le Graal du football. "L’objectif" d’une carrière.

L’enfant de Bron formé par l’Olympique Lyonnais avant de prendre son envol au Real Madrid est aujourd’hui en bonne position pour remporter le Ballon d’or 2022, tout simplement le Graal du football mondial. À 34 ans, l’attaquant de l’équipe de France aborde la cérémonie de ce lundi soir dans le costume d’immense favori après une saison étincelante. 

Sacré joueur de l’année par l’UEFA cet été, Benzema a empilé les titres cette saison Ligue des champions, Championnat d'Espagne et Ligue des nations avec des performances individuelles remarquables : 50 buts toutes compétitions confondues avec le Real Madrid. À quelques heures de l’annonce du vainqueur de cette édition 2022 à Paris, rien ne semble en mesure d’altérer le sacre de l’ancien Lyonnais. 

Grand favori

Ses concurrents les plus proches, Robert Lewandowski (FC Barcelone), Kylian Mbappé (PSG) et Sadio Mané (Bayern Munich) ont tous rencontré quelques écueils la saison dernière sur la scène européenne, subissant la loi du Real Madrid et de son serial buteur Karim Benzema. "S'ils ne l'annulent pas, il va probablement gagner ce Ballon d'Or, oui", glissait ainsi Robert Lewandowski, un sourire au coin des lèvres, lors d'un entretien jeudi avec la chaîne espagnole Movistar.

"Ce qui a changé, c'est cette statistique de buts, mais mon jeu est le même depuis que je suis gamin", assurait fin août Karim Benzema, qui pourrait devenir ce lundi le cinquième français à soulever le Ballon d’or, le premier depuis Zinédine Zidane en 1998. Après Kopa et Zidane il deviendrait également le 3e joueur français a été récompensé avec le maillot du Real Madrid sur les épaules.

"L'objectif" d'une carrière

En 2007, alors qu’il évoluait encore dans les rangs de l’Olympique Lyonnais, Lyon Capitale avait élu "Lyonnais de l’année" le jeune joueur alors âgé de 20 ans. Il y a près de 15 ans, il nous avait alors confié :"Je ne suis pas encore le meilleur joueur du monde ! […] Oui [mon objectif, NDLR], c'est d'être ballon d'or, c'est clair ! D'ici quelques années. C'est mon objectif depuis tout petit. Depuis que j'ai 4-5 ans, je ne veux faire que ça : du foot ! Ma mère me disait "l'école c'est important", mais moi c'est le foot qui m’intéressait".


"Oui [mon objectif, NDLR], c'est d'être ballon d'or, c'est clair ! D'ici quelques années. C'est mon objectif depuis tout petit", confiait Karim Benzema en 2007 à Lyon Capitale


Une récompense tardive qui viendrait saluer toute la carrière d’un joueur actuellement au meilleur de sa forme et qui arrive encore à surprendre certains acteurs par sa longévité au plus haut niveau. "C’était déjà un très bon joueur quand il était jeune, mais le niveau qu’il a atteint surtout l’année dernière, je suis assez bluffé", confiait ainsi à notre média partenaire Olympique & Lyonnais la légende de l’OL, Sidney Govou, qui a vécu au plus près l’éclosion de Karim Benzema sous le maillot lyonnais.

Bron attend son prodige

Du côté de sa ville natale l'attente est forte et le tweet du maire de Bron Jérémie Bréaud, posant avec Karim Benzema n'est que la partie émergée de l'iceberg. L'élu sera d'ailleurs présent ce lundi soir au stade Léo Lagrange pour assister à la cérémonie aux côtés des jeunes footballeurs du Sporting Club de Bron-Terraillon, où Karim Benzema a touché ses premiers ballons.

Près de 500 kilomètres plus loin, aux alentours de 21h49, le joueur de Bron qui rêvait à 20 ans de décrocher le Ballon d’or pourrait réaliser son "objectif".

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut