© Antoine Merlet

Lyon : après les régionales, l’image de Laurent Wauquiez s’améliore

Alors que Laurent Wauquiez laisse planer le doute sur ses ambitions nationales en vue de l’élection présidentielle de 2022, le baromètre mensuel d’Ifop-Fiducial sur la popularité du personnel politique, montre un effet “régional” sur l’image du président de la région largement réélu (+8 %).

Auréolé de son succès des régionales, il est le président sortant LR le mieux réélu, Laurent Wauquiez voit sa cote de popularité largement dopée par le double tour de scrutin de ce mois de juin d’après le tableau de bord des personnalités Paris Match/Sud Radio - Ifop/Fiducial . En quatre semaines, l’image du président du conseil régional Auvergne-Rhône-Alpes s’est nettement améliorée : +8 %. Il grimpe de douze places pour s’installer parmi les 10 personnalités politiques préférées des Français.

Retard rattrapé sur Pécresse et Bertrand

L’ancien président des Républicains partait pourtant de loin. Son image a longtemps été très clivante. “Depuis sa défaite cinglante des élections européennes, il est plutôt dans le bas de notre baromètre des personnalités avec 30 à 35 % de bonnes opinions, mais il a un crédit important chez les sympathisants de droite. Un peu comme Nicolas Sarkozy”, décryptait Frédéric Dabi, directeur général de l’Ifop, dans les colonnes de Lyon Capitale il y a quelques jours. Ce côté clivant semble se gommer. Il ne compte plus que 34 % de mauvaises opinions, une vingtaine de points de moins que Nicolas Sarkozy ou Emmanuel Macron et une trentaine de moins que Marine Le Pen.

Populaire à droite

Cette évolution le replace à égalité avec ses rivaux à droite dans la course à l’investiture LR. Il a désormais la même côte de sympathie que Valérie Pécresse (42 %) ou Xavier Bertrand (44 %). Les trois impétrants ne s’adressent en revanche pas tout à fait au même électorat. Valérie Pécresse et Xavier Bertrand sont perçus positivement par plus de 60 % des électeurs d’Emmanuel Macron en 2017. Laurent Wauquiez séduirait, lui, un électorat plus à droite : 83 % chez les électeurs de Nicolas Dupont-Aignan et 49 % de ceux de Marine Le Pen. 84 % des électeurs se revendiquant de droite ont une perception positive de Laurent Wauquiez contre 76 % pour Xavier Bertrand et 74 % pour Valérie Pécresse.

Dès ce lundi soir, Laurent Wauquiez, de concert avec son homologue d’Ile-de-France et le sénateur Bruno Retailleau, réclamait l’organisation d’une primaire à droite pour désigner le candidat des Républicains, un processus auquel Xavier Bertrand n’a pas prévu de se soumettre. Si l’image de Laurent Wauquiez s’améliore, du côté intentions de vote le président de la région Auvergne-Rhône-Alpes est toujours en retrait par rapport à ses rivaux.

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut