Image d’Alliance Citoyenne

Lyon : Alliance Citoyenne investit une salle de sport qui avait refusé une femme voilée

Dans la soirée du vendredi 3 juillet, les militantes du collectif Alliance Citoyenne se sont mobilisées un peu plus d'une heure dans une salle de sport, à Saxe-Gambetta. Le collectif souhaite que la salle autorise les femmes voilées.

35 membres et soutiens de du collectif Alliance Citoyenne ont investi le hall de la salle de sport Interval à Saxe-Gambetta. Elles expliquent sur les réseaux sociaux s’être mobilisées pour un "changement de règlement intérieur pour permettre un vrai accès au sport pour les femmes qui portent le voile". Selon elles, un avocat de la chaîne a promis de répondre à leurs demandes la semaine prochaine.

Elles s’étaient mobilisées une première fois en décembre 2019, lorsqu’une femme voilée avait été refusée d'Interval, le règlement intérieur refusant les couvre-chefs. Entre-temps la salle a proposé un hijab de sport à 10 euros, insuffisant pour les membres du collectif. L’association a été créée fin 2012 à Grenoble, rappelle Le Progrès. L’antenne lyonnaise d’Alliance Citoyenne, basée à Villeurbanne, existe depuis un peu plus d’un an. Elle s’était fait connaître dans le Grand Lyon en défendant le droit à porter un burkini dans les piscines municipales l’été dernier. Alliance Citoyenne dit compter 300 sympathisants dans la Métropole de Lyon, venant d’associations féministes, de syndicats étudiants, etc.

2 commentaires
  1. philippechaumont - dim 5 Juil 20 à 15 h 41

    Ca va être coton de faire un commentaire en restant politiquement correct 🙂 je vais essayer. il y a des circonstances où l'activité pratiquée dans un lieu peut justifier l'utilisation d'outils spécifiques ou de vêtements adaptés pour des raisons de sécurité ou d'hygiène par exemple. La seule question intéressante est de savoir si c'est le cas dans cette salle de sport Interval que je ne connais pas. Si oui alors il conviendrait que les parties se mettent autours d'une table pour en discuter et trouver une solution, ayant à l'esprit que l'hygiène ou la sécurité ne sont pas indéfiniment négociables car la responsabilité d'Interval serait engagée même si les participantes voilées signaient une décharge, si non alors c'est de la discrimination. L'exemple bien connu est celui des joueurs de foot qui sont obligés de retirer ou de protéger toute leur quincaillerie, pendentifs compris, avant d'entrer sur le terrain.

    1. Abolition_de_la_monnaie - dim 5 Juil 20 à 15 h 52

      Effectivement, sujet glissant par excellence ! 😀

      La question de la sécurité sur des machines avec un "cache cheveux" qui ne serait pas adéquat et qui viendrait s’empêtrer dans les mécanismes et étranger la personne, sûr que ça peut être important.

      Reste le fond, derrière, rempli d'hypocrisies de toutes parts : le sujet des religions et croyances.

      Et face à cela, une seule chose : les savoirs. Apprendre les différentes religions & philosophies ainsi que l'athéisme dans toutes les écoles. Après, chacun croira en ce qui assure le mieux sa survie (c'est son problème perso) mais au moins, savoir où sont les choses et appeler un chat, un chat ! 🙂

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut