Police lyon
©Tim Douet

Lyon 3e : un policier agressé par dix individus sur les quais du Rhône

Dans la nuit du vendredi 29 juin au samedi 30 juin, un policier a subi des agressions à la sortie de la péniche Le Sirius. Alors qu’il avait demandé à un pickpocket de sortir de la péniche, il a terminé la soirée dans un guet-apens.

Il y a foule le week-end sur les berges du Rhône, en particulier sur la péniche Le Sirius. Un policier de repos a décidé d’y passer la soirée avec son frère et deux amis. En remarquant un individu en train de fouiller les poches et les sacs des clients, le policier lui demande de quitter la péniche sans révéler sa fonction. Lorsque le groupe d’amis s’apprête à longer les berges du Rhône, un groupe de dix personnes, dont le pickpocket, les accueille avec des panneaux de signalisation provisoires en guise d’armes. Le policier tente de calmer la situation en leur indiquant sa profession, mais cela n’arrange rien, car une rixe a quand même lieu. Selon son avocat maître Philippe Bontems, le gardien de paix a sorti sa matraque télescopique pour se défendre et aurait blessé légèrement un des agresseurs. Alors que d’autres policiers viennent en renfort, l’homme à l’origine de la rixe prend la fuite et seul son frère a pu être interpellé. Il a été mis en examen pour violence entraînant une ITT inférieure ou égale à 8 jours avec arme, en réunion et en état d’ivresse. Depuis dimanche, il a été placé en détention provisoire dans la maison d’arrêt de Corbas. Le policier a en effet eu une ITT de 2 jours, il est désormais partie civile auprès du juge d’instruction qui va se charger de l’enquête afin de trouver le principal responsable. Et Maître Bontems de conclure : “La police n’est plus considérée comme gardienne de la paix, mais la cible privilégiée.

à lire également
Police voiture Tim
Ce vendredi soir, deux individus ont sorti des couteaux pour des cigarettes et de l'argent. L'un dans un tramway, l'autre devant une terrasse de restaurant. La police est intervenue avant que ces deux situations ne puissent dégénèrer. 
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut