Siège de Bayer, à Lyon © Tim Douet
Siège de Bayer, à Lyon © Tim Douet

Lyon : 240 départs volontaires à Bayer

Bayer souhaite supprimer 474 postes en France. Le siège social du géant allemand à Lyon sera particulièrement touché. Il négocie actuellement un plan de départs volontaires pour 240 emplois.

Bayer s'apprête à réduire son nombre d'emplois en France. La firme allemande, en pleine "transformation", souhaite supprimer 474 postes dans l'Hexagone. "Nous avons plutôt bien résisté par rapport à d’autres secteurs, mais nous avons des évolutions de marchés plutôt défavorables au niveau de la division pharma et Crop Science (produits phytosanitaires), ce qui nous incite à être prudents", a affirmé à l’AFP Laurent Besse, le directeur des ressources humaines de l'entreprise en France.

Ce plan de départs volontaires est motivé par "une recherche d’efficience et un recentrage sur les activités clés du groupe", explique le DRH. Sur les 474 emplois concernés, 110 étaient vacants insiste M. Besse. A Lyon, le siège social du géant de la chimie et de la pharmacie sera particulièrement touché car 240 postes sur 600 vont être supprimés.

74 postes supprimés à Villefranche-sur-Saône

Le site industriel de Villefranche-sur-Saône se voit également amputer de 74 emplois sur 250.

d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut