Lyon 2 change de cap

Ce professeur d'histoire moderne de 46 ans a gagné au second tour à 14 voix contre 6 face à Claude-Isabelle Brelot, une proche de Claude Journès, qui était encore président de Lyon 2 ce matin. La liste RED (recherche, enseignement et démocratie) d'Olivier Christin a semble t-il reçu le soutien lors du second tour de la liste des élus BIATOS et PAU* et des élus étudiants n'appartenant pas à la FSE. La liste battue, Perspectives, s'inquiète déjà de ces "alliances" qui, selon elle, sont 'fondées sur des ambiguïtés flagrandes (...) augurant des difficultés majeures pour la gouvernance et pour l'avenir de l'université.' Côté programme, le nouveau président de Lyon 2 souhaite redonner de l'importance aux sciences humaines et sociales, et redynamiser rapidement le campus. La victoire des "opposants" à Claude Journès ne ravira pas forcément les étudiants opposés à la loi Pécresse puisqu'Olivier Christin a toujours répété qu'il y était favorable. Reste à savoir quelle sera sa gestion des futures manifestations étudiantes à Lyon 2, principal reproche fait à Claude Journès durant son mandat. Lors des blocages de novembre dernier, l'ancien président de Lyon 2 avait demandé à la police de déloger des étudiants qui occupaient un amphithéâtre.

*PAU : Pour une Autre Université

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut