Medrano tigres
© Medrano

Lyon : 14000 pétitionnaires contre les cirques exhibant des animaux

Une pétition en ligne demande au maire de Lyon d'interdire la venue de cirques exhibant des animaux sauvages. Elle a réuni plus de 14000 signatures en quatre jours.

Alors que le cirque Medrano ouvrira son chapiteau au public mardi à Confluence, et ce jusqu'à début décembre, une pétition a été lancée sur le site Mesopinions.com, demandant au maire de Lyon d'interdire la venue de cirques exhibant des animaux sauvages. "La souffrance d’un animal, aussi déguisée soit-elle, ne peut être érigée en spectacle, lequel offre en outre aux jeunes enfants une bien piètre image de notre relation à l’animal, peut-on lire dans la pétition. Plus de 30 pays et de nombreuses communes de France, près de 50 à ce jour, ont bien compris cette réalité et ont eu le courage d’interdire la venue de tels cirques. Nous demandons donc au maire de Lyon de rejoindre ce mouvement courageux et de bien vouloir cesser d’accueillir les cirques avec animaux sauvages. L'image de notre ville n’en sera que valorisée, et plus conforme à ses aspirations écologistes."

Le Collectif des cirques s'insurge

Cette pétition a déjà reçu plus de 14000 signatures depuis sa mise en ligne le 12 octobre. Dans son contenu, elle rappelle celle de la fondation 30 millions d'amis, adressée au président de la Commission européenne, demandant "l'interdiction progressive de l'exhibition des animaux sauvages dans les spectacles itinérants".

En septembre, le Collectif des cirques, réunissant la plupart des cirques traditionnels en France dont Medrano, s'était élevé contre les attaques de plusieurs associations de défense du bien-être animal, et avait demandé à rencontrer le ministre Nicolas Hulot. Avec cette nouvelle pétition, la polémique n'est pas près de éteindre.

à lire également
Mirages - Les Âmes boréales © Patrick Berger
Ce mois-ci, nous avons sélectionné des spectacles pour les plus petits des “juniors” lyonnais. À base de cirque, de poésie, de musique, de conte… Alors, si tu ne veux pas t’ennuyer, en avant, mousse à Lyon !
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut