Loomis : les convoyeurs en grève reçus à 15h30 en préfecture

Les négociations avec leur direction n’ayant pas abouti ce lundi, les convoyeurs de fonds de Loomis avaient demandé à être reçus par le Préfet dans la foulée. Un souhait réalisé puisque, depuis 15h30 ce mardi après-midi, les salariés de Loomis Lyon sont dans les bureaux de la Préfecture du Rhône afin de négocier les conditions de leur retour au travail.

"Demain sera notre 10e jour de grève. A nos yeux, c’est un cap, symbolique certes, mais un cap quand même : si on le dépasse, trois semaines, un mois... Qu'importe, on ira jusqu’au bout", nous a confié le délégué CGT de Loomis Lyon, Patrice Jullien, juste avant d’entrer dans les bureaux de la Préfecture.

Mais à cette heure, il ignorait encore ce que les salariés de Loomis pouvaient attendre d'une telle réunion : "Si l’on a demandé cette rencontre, c’est pour éviter que le conflit s'enlise et que nos revendications continuent d'être méprisées… Mais en vérité, nous ne savons encore rien de ce qui pourra nous être proposé".

à lire également
Lyon prépare, petit-à-petit, son deconfinement. Avec comme objectif le lundi 11 mai. Le 11 mai ? "Si les indicateurs ne sont pas au rendez-vous, nous ne déconfinerons pas", a toutefois prévenu le 1er Ministre Edouard Philippe. Et le virus continue de circuler activement dans le département...
Faire défiler vers le haut