IMG_2526
©Benjamin Arnaud

Les stations des Alpes attendent la neige

Noël approche, les vacanciers ont fui le smog lyonnais pour l’air pur de la montagne et la neige… Mais elle se fait attendre. En dehors des hautes stations alpines, il faut troquer les skis pour les chaussures de marche. Le manque de neige en début de saison est désormais régulier depuis quelques années.

Les chutes de neige abondantes du mois de novembre, c’est déjà du passé. Alors que l’on entre dans la première semaine des vacances de Noël, les massifs français sont bien dégarnis. Il faut souvent monter au-dessus de 2000 m d’altitude pour trouver de la neige. Aucune station n’a pu ouvrir dans le Jura, les Vosges et le Massif Central. Les grands domaines skiables des Alpes ont tout de même pu ouvrir leurs pistes à temps. Mais même aux Arcs, station qui culmine à 3000 m d’altitude, seules 48 % des pistes sont ouvertes. Les conditions de ski sont en réalité très variables d’une station à l’autre. Ces dernières années, face au manque chronique de neige en début de saison, les stations n’hésitent donc plus à mettre en place leurs activités d’été : randonnées, VTT, trail, parapente et même luge d’été. Ce qui permet d’éviter une baisse trop brusque de la fréquentation. Pour Noël, le taux d’occupation pour les Alpes devrait atteindre 55 %, selon l’AMSN, l’Association nationale des maires de stations de montagnes. Les quelques chutes de neige attendues aujourd’hui et demain dans les Alpes devraient légèrement améliorer la situation.

d'heure en heure
d'heure en heure


derniers commentaires
Faire défiler vers le haut