Les SDF à l'épreuve du froid

Face à la chute des températures, le préfet Jacques Gérault a fait le point vendredi 8 janvier sur les mesures destinées à venir en aide aux sans domicile fixe (SDF) à Lyon.

Une "halte de nuit" a été ouverte au foyer Notre-Dame-des-Sans-Abri. Pour les réfractaires aux centres d’hébergement d’urgence, elle offre la possibilité de se laver, de nettoyer son linge, de parler avec les travailleurs sociaux et les bénévoles ou de boire une boisson chaude entre 23 heures et 6 heures du matin. Cette halte de nuit se tient dans les locaux de la halte de jour du foyer.

D'après les chiffres de la préfecture, le département du Rhône a une capacité d'hébergement d'urgence de 1193 places . La préfecture a par ailleurs confirmé la création, dès la semaine prochaine, de 60 places supplémentaires à la clinique Monplaisir dans le 8ème.

Mais "nous ne sommes pas en période de grand froid actuellement", a déclaré vendredi le préfet. Seul le niveau 1 du plan grand froid est activé. Il correspond à des températures positives la journée et comprises entre 0° et - 5°Cla nuit.

Aux vues de la vague de froid qui s'annonce lundi, avec des minimales comprises entre - 8° et - 6° C dans l'agglomération, le niveau 2 du plan grand froid pourrait être déclenché.

Le numéro vert 115, qui fonctionne 7 jours sur 7 et 24 heures sur 24, permet de répondre aux demandes d'hébergement des personnes sans-abri, et à tout citoyen s'il veut signaler un sans-abri en danger. La police et le Samu social effectuent toute la nuit des maraudes dans la ville afin de "recueillir les gens qui risquent de mourir de froid", a rappelé vendredi le préfet.

à lire également
Sans-Abri
De la promulgation, par la nation florentine de Lyon, de sa nouvelle constitution en 1502 à la mobilisation de l’opinion en faveur des sans-abri en 1987, Lyon Capitale vous rappelle les événements qui ont marqué les 16 janvier lyonnais au fil des siècles.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut