photo-2

Les rives de Saône : une ouverture et des travaux pas finis

Quinze kilomètres de promenade piétonne entre Ainay et Rochetaillée-sur-Saône seront ouvertes à partir de ce dimanche 1e septembre. Seulement la partie située entre la passerelle du palais de Justice jusqu'au quai Gillet n'est pas terminée. Les crues qu'a connu la Saône ont ralenti les travaux cet hiver. Pour le moment ce sera donc « rives de Saône » sans les Lyonnais.

photo-2 ()

Le Grand Lyon poursuit ainsi sa politique des reconquêtes des fleuves, initiée sous le précédent mandat de Gérard Collomb. Après les berges du Rhône, les rives de la Saône. Deux projets qu'il fallait différencier, tant les deux cours d'eau sont dissemblables. La séquence, au cœur de Lyon non finie, devrait être livrée fin octobre.

Un projet pour la famille et les sportifs

Globalement le résultat est réussi, le projet proposant un aspect familial et ludique, conforme à la « personnalité » de la Rivière et son histoire. En revanche pas de péniches restaurants-café. Pour le côté festif c'est raté, il s'agit d'une invitation à la promenade ou à la course à pied pour les sportifs. Autour de cette voie de navigation qu'est la Saône, l'objectif était de mettre en valeur ses différents atouts patrimoniaux, environnementaux ou même sportifs. Des pontons pour les pêcheurs sont ainsi placés un peu partout tout au long des rives.

Les œuvres d'art, signatures du projet

Le projet rives de Saône est également marqué par la présence, tout au long du parcours, d'œuvres d'art. Celles-ci s'intègrent au paysage dans sept séquences spécifiques, en lien avec l'histoire et la typologie du lieu.

Ainsi Pablo Reinoso avec son œuvre Nouages imite les cordages de bateaux pour en faire des bancs, s'immisçant dans les niches situées sous les doubles escaliers. Un peu plus loin à la pointe de l'île Barbe, le Belvédère de Jean-Michel Othoniel. Celui-ci signe une œuvre sans surprise mais empreinte d'une vraie féerie avec ses verrerie de Murano. A Rochetaillée-sur-Saône, en référence à la légendaire météorite venue tailler la roche, l’œuvre la Génialithe aura certainement un vif succès auprès des plus jeunes : objet à escalader avec des pentes comme des toboggans.

Un argument de campagne ?

Capture d’écran 2013-08-30 à 20.00.25 ()

©pierre-Antoine Pluquet

La fin totale des travaux de cette première phase va coïncider avec l'arrivée de la campagne pour les municipales en mars 2014. Un projet qui devrait peser dans le bilan de cette mandature. Malgré le retard dû aux crues de cet hiver, l'ouverture est maintenue et le Grand Lyon espère profiter des derniers beaux jours de l'été pour séduire les habitants. En 2008, l'équipe de Collomb avait déjà capitalisé sur le projet fini des berges de Rhône : avant même son inauguration, les Lyonnais avaient envahi le site. Difficile de renouveler le même pari une seconde fois.

Ouverture le 1e septembre. Le programme détaillé sur http://www.lesrivesdesaone.com/vos-rives/ouverture

15 commentaires
  1. Kasneh - sam 31 Août 13 à 9 h 20

    Ces quais rénovés n'étaient pas la priorité à Lyon. Cet été on a vécu des situations de violences autour et dans les piscines de la ville. Le déficit d'équipement dans ce domaine est criant depuis trop longtemps. Lors des promesses électorales, sur les 3 projets initiaux (Rhône, Confluence, Fort Lamothe) seul est resté la rénovation du bassin du Rhône. La fusion du projet ludique y a été associé. On en connait le résultat.

  2. guidoline - sam 31 Août 13 à 12 h 01

    Je me demande par quel miracle les Bâtiments historiques ont donné leur accord pour installer ce ridicule Belvédère devant l'Ile Barbe. Lorsqu'on veut refaire son toit ou repeindre ses volets dans le quartier, ils rechignent et font trainer en longueur… En tout cas, les habitants n’ont évidemment pas été consultés. Avant, il y avait ici un joli petit port qui était venu spontanément au fil des années. Tous les bateaux ont été priés de dégager ! Ça avait autrement plus de gueule et de cohérence.

  3. Noé - sam 31 Août 13 à 12 h 40

    Je me joins à Guidoline pour dire que le belvédère ne ressemble à rien. Aucune cohérence avec l'ensemble.

  4. lyonnais - sam 31 Août 13 à 12 h 43

    C'est comme devant le palais de justice (Lyon 5e) où les Bâtiments historiques ont dit à Collomb que ce qu'il présentait n'était pas conforme mais ce dernier est passé outre comme d'hab.

  5. florianfm - sam 31 Août 13 à 14 h 54

    Petite rectification... l'artiste du Belvédère, c'est Jean-Michel Othoniel‎. Bien cordialement.

  6. lyonnais - sam 31 Août 13 à 18 h 51

    Alors comme cela monsieur le sénateur-maire de Lyon, monsieur Gérard Collomb, vous vous permettez de bloquer le pont entre Saint-Jean et la presqu'île un jour avant votre messe de demain dimanche 01 septembre !Vous vous amusez comme si vous étiez entrain de jouer à SimCity alors que là vous emmerder tout le monde sans parler du pont Pasteur réduit à 1x1 voies pendant deux jours et demi !

  7. rémi - sam 31 Août 13 à 19 h 22

    C'est vrai que le petit port sur l'ancienne écluse donnait un charme fou à cette partie du quai et à l'ile Barbe en arrière plan...ce belvédère digne du monde de la poupée Barbie n'est pas terrible et je ne suis pas certain qu'il vieillisse bien.

  8. zoé - sam 31 Août 13 à 19 h 41

    Je rejoins tout à fait 'guidoline' concernant l'accord des bâtiments de France : nous sommes tout de même sur un site classé et lorsque nous découvert cet oeuvre nous avons cru à une blague ! Je n'ai absolument rien contre Mr. Othoniel‎, mais très sincèrement ce belvédère face à l'Ile Barbe il y a de quoi en rester bouche ouverte ! Qui osera dire qu'il s'intègre parfaitement dans le paysage ??? Sur la pointe de l'ile le désastre continu avec 'l'annexe de son oeuvre'.

  9. LyonMax - dim 1 Sep 13 à 21 h 11

    La statue qui surplombe la Saône devant le palais de justice ne s'intègre pas du tout au lieu!!! Pourquoi ne l'ont-ils pas mis en plein milieu de la Saône tant qu'ils y sont... Le rendu de la place est bien réussit sinon je trouve, à l'exception des deux grands projecteurs qui gâchent complètement le cadre ancien du lieu. Comment ont-ils pu être autorisés?

  10. lyonnais - dim 1 Sep 13 à 22 h 18

    @LyonMax : Collomb est passé outre les recommandations des bâtiments de France.

  11. gédu - lun 2 Sep 13 à 10 h 33

    Qu'en est-il du passage sous le pont Kitchener, l'autoroute et le pont ferroviaire? Rien n'a été fait! Il n'y a pas de continuité entre la Confluence et Ainay? Que devient l'ancienne 'Voile' et le bâtiment du port de l'occident? Pour le moment le passage sous les 3 ponts est insalubre, dangereux, nauséabond, plein de voitures! Qu'en va t'on enfin s'occuper du carrefour Kitchener et du cours de Verdun-Gensoul. Cet endroit ,avec le campement des Roms est devenu le pire du centre ville!

  12. Sophie_Lyon - lun 2 Sep 13 à 11 h 52

    Je suis allée voir ça de près hier....... y'a encore du boulot, rien vu de lisible et encore moins de réjouissant. j'attends la fin des travaux ...

  13. FOurs - lun 2 Sep 13 à 12 h 35

    svp le trajet possible sur Lyon va d'où à où ? les journaux restent vagues…

  14. guidoline - lun 2 Sep 13 à 14 h 01

    Au vu des commentaires ci dessus, le meilleur 'trajet' reste celui qui mène de la mairie centrale (où trône Gérard Collomb) aux Bâtiments de France, 6 quai Saint Vincent, avec un paquet de doléances sous le bras 🙂

  15. Kriss69 - mer 4 Sep 13 à 19 h 20

    Quelle idée ces brumisateurs devant le Palais de justice ?!! Fin 2014 plus personne ne se souviendra qu'il y avait des brumisateurs. Pourquoi renouveler une expérience qui ne fonctionne pas puisqu'on sait que la ville l’entretien rien. Feu les brumisateurs des berges du Rhône (qui s'en rappelle..), du Parc de Gerland, des jets d'eau Place gailleton et place des terreaux; plus rien de fonctionne ! Petit hic, sans ses 10 petit brumisateurs le parvis du Palais de justice sera bien désert...

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut