OL Land
© illustration/photomontage/TD

Les Lyonnais disent non au Grand stade !

Sondage. Jean-Michel Aulas a vivement réagi au sondage Lyon Capitale / Opinion Way, selon lequel deux tiers des habitants du Grand Lyon sont hostiles à des financements publics pour desservir l’OL Land qu’il entend bâtir à Décines. Selon le président de l’OL, c’est la question qui a été mal posée.

Le sondage réalisé par Opinion Way pour Lyon Capitale risque de provoquer un petit tremblement de terre. Alors que l’OL et Gérard Collomb assurent depuis le début du projet qu’ils ont le soutien de l’opinion, il indique très clairement le contraire. 64 % des habitants du Grand Lyon pensent qu’il faut privilégier l’agrandissement de Gerland. Ce sondage n’est pas le premier sur l’OL Land mais pour la première fois, il n’a pas été commandé par l’un des porteurs du projet. Celui réalisé pour l’Olympique Lyonnais en 2007 frôlait le plébiscite : 76 % des habitants du Grand Lyon se déclaraient favorables au projet de Jean-Michel Aulas. Deux ans plus tard, un sondage commandé par l’OL avance 74 % d’opinions favorables. Visiblement, la tendance s’inverse dès que l’on introduit dans la question les 180 millions d’euros d’argent public nécessaires au projet…

Sans surprise, c’est cette démarche que Jean-Michel Aulas a pointé du doigt pour rebondir après ce mauvais sondage : “C’est un sondage dont la question relative au Grand Stade a été posée de manière un peu bizarre, à savoir si on était pour dépenser 280 millions pour les accès. Déjà le chiffre est erroné, puisque c’est 188 millions d’euros d’investissements pour les infrastructures (Jean-Michel Aulas a dû mal lire puis notre sondage parle de 180 millions d’euros tandis que les opposants évoquent la somme de 400 millions, NDLR) et deuxièmement, il aurait fallu poser la bonne question  : est-ce que les Lyonnais sont pour le Grand Stade ? Et là, je vous donne la réponse. A 80 % les Lyonnais et le Grand Lyon sont pour le Grand Stade. Vous voyez bien qu’en fonction des questions qui sont posées, on peut avoir des interprétations et des réponses différentes", nous a confié le président de l’OL.

"On a été trop gentils"

Le sondage Opinion Way pour Lyon Capitale tombe cependant d’autant plus mal que le projet stagne depuis quelques mois déjà. Et les opposants commencent à agacer sérieusement l’OL et Gérard Collomb, qui ont récemment changé de ton à leur égard. “Ils ont dernièrement organisé une manifestation pour démontrer que le projet était mal ficelé, on a vu le résultat : ils ont fait un bide ! Ils doivent se rendre à l’évidence, l’OL Land se fera bel et bien”, nous a ainsi confié Gérard Collomb en marge du match LOU-Grenoble à Gerland. “Je trouve que jusqu’à présent, on a été trop gentils avec certains élus qui se permettent de raconter n’importe quoi dans les médias. Ce projet de Grand Stade est pris en otage à des fins politiques”, ajoute Philippe Sauze, le directeur exécutif de l’OL.

Pour sa part, Jean-Michel Aulas reste très confiant et affirme que le permis de construire d’OL Land sera bien déposé dans les temps annoncés par Gérard Collomb. “Les choses avancent normalement. On a lancé l’appel d’offres pour choisir l’entreprise générale qui va construire le Grand Stade. On a déjà la société d’architectes Populous qui a fait Wembley et l’Emirates Stadium. Un certain nombre de procédures qui étaient bloquées sont en train d’avancer. On aura le permis de construire avant le début de l’été 2011”. Et de poursuivre : “J’ai de bons échos du côté du gouvernement, des décideurs. Il y a toujours des minorités pour évoquer des choses négatives. Pour moi, il n’y a que des choses positives dans l’avancement du Grand Stade.”

Il est même convaincu qu’il parviendra à convaincre même les opposants les plus récalcitrants : "les politiques vont se rendre compte que de prendre une décision politique contre le Grand Stade, c’est se mettre à dos les gens qui croient à l’emploi. Je ne fais pas ce stade pour gagner des voix ou être élu mais parce que c’est indispensable pour une ville comme Lyon d’avoir un stade conforme aux fonctionnalités qui sont aujourd'hui requises. Je le fais aussi car ça fait progresser l’agglomération. On va créer un peu plus de 2500 emplois dans le bâtiment pendant trois ans et 1000 à 1500 emplois permanents sur Décines.” Et d’assurer que, quoi qu’il arrive, "le Grand Stade ne peut pas se faire à Gerland, qui est un monument classé." Mais se fera-t-il pour autant à Décines ?

Tous les détails de ce sondage exclusif, qui contient d'autres questions très instructives, dans Lyon Capitale de novembre, en vente chez votre marchand de journaux et sur le kiosque.fr.

à lire également
Grand stade Parc OL
Plusieurs incidents ont éclaté avant et pendant le match opposant l’Olympique lyonnais à l’Olympique de Marseille. Les supporters de l’OM n’avaient pas le droit de se déplacer au Groupama Stadium ce dimanche soir pour la rencontre contre l’OL. Pourtant cette décision préfectorale n’aura pas empêché les incidents. Avant le match, un feu de broussaille a […]
11 commentaires
  1. carton rouge - 5 novembre 2010

    Ce qui est sûr, les accès à OL Land payés par les Lyonnais seraient plus onéreux que la rénovation de Gerland et en pure perte : les nouvelles routes seraient inutiles pour les villes proches et le grand stade appartiendrait à JM Aulas. Gerland rénové resterait la propriété des Lyonnais.

  2. christian - 5 novembre 2010

    Des affirmations sans support de vérité c'est facile ! que l'on nous montre, officiellement, les textes qui justifieraient (classement de batiments, sevezo, etc ...) que la réhabilitation, voire l'extension, ne seraient pas possibles à Gerland -J'accepte toute démonstration documentée et honnête ! Ici, je ne parle pas du cahier des charges de JMA pour faire son centre business, mais seulement de ce qui pourrait, éventuellement, relever du vocable 'INTERET GENERAL' qui sert d'alibi pour tenter de justifier de dépenses de 400 Millions d'euros(*) pour réaliser des infrastructures DEDIEES (réservées) qui contrairement à ce que l'on a de cesse à nous répèter, n'apporteraient absolument rien d'autre aux habitants de l'Est que des nuisances que l'on dissimule volontairement (même pas d'études d'impact d'un tel projet sur le secteur concerné et élargi) N'en déplaise à son excellence AULAS qui ne connait même pas le prix d'une baguette de pain ! lui la 500e fortune de France qui veut se payer 'sa danseuse' sur le dos des contribuables .. ! et sous l'oeil bienveillant du Grand Maire socialiste de Lyon !Je vous le dis, il n'y a plus de morale ! ----------(*)(collectivités locales - Sytral - et l'ETAT pour ce qui est de l'échangeur spécifique sur la rocade qui n'a aucune utilité pour les habitants de l'Est) et ce non compris les réévalutions (cf. surcoût Confluence, tram T2), les sous estimations volontaires et les frais d'entretien et de sécurité de l'ensemble de ces infrastructures --- sans compter les subventions et participations diverses, détournées ou non, devenues habituelles chez nos Elus au profit d'une société privée cotée en bourse (lire la presse - libre - qui s'est fait l'écho à plusieurs reprises de décisions de la justice administrative) ----------comme aurait dit un Grand homme (un vrai !) 'il ne faut nous prendre pour des canards sauvages' !!

  3. christian - 5 novembre 2010

    je vois que j'ai tronqué la citation rapportée - je la reformule à nouveau, correctement !'il ne faut pas prendre les enfants du Bon Dieu pour des Canards sauvages !' c'est fait !

  4. stephlyon - 5 novembre 2010

    Moi j'ai fait un sondage dans mon quartier: 90% sont pour et 10% n'ont pas d'avis...Comment on fait? Arrêter voir de faire du journaliste à la française avec des sondages payés!! Vive la démocratie!

  5. quidam - 5 novembre 2010

    @stephlyonTu peux reformuler stp j'ai pas tout compris.'Arrêter voir de faire du journaliste à la française avec des sondages payés!! Vive la démocratie!' ?????????

  6. pilou - 5 novembre 2010

    Lyon Capitale qui s'enfonce avec son sondage bidon, on donne le prix OL land, mais on s'abstient bien de donner celui pour gerland. Pitoyable journalisme...

  7. christian - 5 novembre 2010

    le PILOU est manifestement de mauvaise foi ! mais doit on vraiment s'en étonner ? connaissant le télépilotage .... Il suffirait tout simplement qu'il lise la question posée dans le sondage (aussi respectable que d'autres) pour apprécier l'incohérence des propos qu'il tient Je me laisse aller à relater une certaine coincidence : Pilou c'est le nom que porte le chien-chien roquet de ma voisine ...... MDR

  8. Collombitude - 5 novembre 2010

    Les pro stades ont beau sauter sur leurs chaises comme des cabris en criant le 'grand stade, le grand stade', il y a eu dans cette affaire, ce que j'appellerai des 'juges de paix', ce sont les 3 commissions d'enquêtes publiques qui toutes ont donné un avis très défavorable.Collomb et Crédoz, nos très socialistes maires, défenseurs de la démocratie participative s'en foot.Or les commissions d'enquête dénoncent le gaspillage d'argent public, le scénario ubuesque d'accès , avec le tout bagnol,le déni des promesses écologique..etc..Alors que vaut la réponse d'un sondé, lorsque l'on sait le temps qu'il faut investir pour comprendre le dossier, technique, politique, financier, et aussi politicien.Il faut poser la vrai question en donnant les éléments nécessaires à la compréhension du dossier, ce que les socialistes lyonnais s'interdisent de faire, car ils sont en plein dans la politique politicienne (voir not

  9. Collombitude - 5 novembre 2010

    Monsieur le webmaster, que se passe-til? Veuillez SVP, supprimer cette multitude de message, je ne comprends pas!

  10. Valois - 5 novembre 2010

    Tiens, apparemment il y en a un qui fait du spam... Bon, le sondage et son interprétation sont en effet douteux. Ensuite, débattre du sondage c'est quand même dommage, la question véritable est : Est ce que Lyon est pour le Grand Stade ou non ? Si on croise les réponses, on peut dire : Oui, mais le financement pose problème aux lyonnais. Cependant, combien de lyonnais sont capables de comprendre ce que représente 180 Millions d'euros ?

  11. stephlyon - 5 novembre 2010

    @quidamPardon quidam, effectivement je me suis mal exprimé... Je voulais simplement dire qu'il faut arrêter de vouloir faire du 'trash' dans le journalisme, ça commence à suffire! Et on sait tous que ce genre de sondage ne révèle en rien la vérité!

  12. indy.texto - 15 novembre 2010

    Nul doute que la question et la reponse deplaisent au foot business lyonnais. Michel Aulas veut une question en langue de bois footeuse ' Etes vous favorable à un grand stade' ? Il tire de cette question tout à fait consensuelle des conclusions fausses. Tout le monde serait tout autant d'accord avec la question ' Etes vous favorables aux massifs fleuris sur les pelouses des jardins publics.' ? La replique de M Aulais en forme de question en langue de bois n'a aucun lien avec la realité du fait qu'il cache soigneusement. Les accès à son stade, il veut les faire financer par nos impôts via une intercommunalité ( la CUL) ou les elus non soumis au suffrage universel direct sont - par ce fait - très influençables. C'est là l'utilité d'un sondage exterieur au foot business et au microcosme politique local. Ce sondage pose la question de fond : '180 millions d'euros de vos impôts serviront à financer des accès à un projet de stade privé accès indispensables au fonctionnement du site.' Etes vous d'accord ou non ? On remarquera que, dans ce sondage, le coût réel en fonds publics est donné; la mention ' privé et fonds publics indique l'alternative; le journal amortit la clarté de cette alternative en donnant un commentaire footeux à 100% Gerland ou OL Land ? On suggère la normalité du financement public des stades de foot. Ce qui entre parenthèses, libère les clubs de tout investissemetn à long terme dans le bâtiment => la tresorerie du club ne souffre pas d'annuités de remboursement d'emprunt stade, elle peut être consacrée )à 100% au mercato et aux salaires pharaoniques des joueurs Le journal aurait pu faire mieux. En comparant les 180 millions € des accès à d'autres projets par ex des pistes cyclables ,la creation de parcs d'activités, de parcs publics etc... et en demandant aux sondés de les classer par ordre de priorité. C'eût été politiquement bien plus interessant. Ceci dit, les resultats de ce sondage corroborent les resultats des autres sondages qui donnent au sondé l'information capitale; le stade coûterait x centaines de millions € de vos impôts. Dans ce cas, 2/3 des sondés ou plus donnent toujours une réponse négative au financement public des stades et 1/3 répondent oui. En France c'est ce que la Voix du Nord a révélé dans un sondage de 2007 . Aux USA comme à Lyon, les résultats donnent toujours 2/3 contre un tiers pour . Aux USA les exigences fabuleuses des clubs en fonds publics pour financer leurs stades ont déclenché la réaction du Congrès qui a organisé des auditions de chercheurs qui ont demontré que les 20 milliards de $ de fonds publics depensés par les etats, les comtés et les villes pour financer les stades n'ont eu aucun résultat tangible sur l'emploi. Ils ont demontré que les stades captent des flux financiers existants. Si OL Land se construit, l'argent qui y sera depensé sera pris sur d'autres postes de dépenses des habitants. C'est un jeu à somme nulle par effet de substitution. Pire, l'argent qui sera dépensé dans les commerces de luxes, les restaurants et autres luna parks dans le stade quittera la région vers les coffres forts des joueurs, les franchises internationales et sera pas redepensé par le foot business dans la region sauf une infime partie. Exactement le contraire d'une entreprise qui achète sur la region, distribue des salaires, ce qui a un effet multiplicateur parfois très élervé. Le stade va donc exporter du capital hors de Lyon. Au lieu de clamer le nombre de milliers d'emplois qu'il creerait que M Aulas nous demontre sur quelles données réelles, il bâtit ses previsions.

  13. anamaé - 24 mars 2011

    côté transports en commun, puisqu'il s'agit de ça, et si on commençait par faire baisser les tarifs des TCL honteusement élevés (certes ce serait un grand manque à gagner personnel pour rivalta). Avec 18O M€ annoncés (parce qu'au final et comme d'habitude, ce sera le double, merci aux marchés publics!!!)on pourrait aider les pauvres TCL mais surtout les paures usagers(2€ le ticket acheté dans un bus !!!!!! on rêve là ! c'est du vol carrément). Oui c'est vrai il y en a au moins un de voleur aux TCL, celui qui ne paie pas ses dettes, il se reconnaîtra (et qui s'en met plein les poches, depuis combien d'années déjà??? ça fait tellement longtemps qu'on ne sait même plus). Alors c'est vrai que 180 M donnés cache à un pote, c'est une bagatelle pour ces messieurs de la gauche PS lyonnaise, ça ne les interpelle même pas !

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut