Façade de la faculté de médecine de l’Université Lyon 1 @WilliamPham

Les étudiants en médecine se mobilisent contre le projet d'allongement de leur cursus

Les futurs médecins sont vent debout contre le projet de 4e année d'internat pour la médecine générale. Ils seront en grève à Lyon ce vendredi 4 novembre.

Les étudiants en médecin ne veulent pas voir leur cursus rallongé d'un an, comme projette de le faire le gouvernement et le ministère de la Santé. Ce vendredi 4 novembre, les étudiants de médecine vont donc se mobiliser contre cette réforme à l'appel des associations étudiants ACLE et AMEUSO. Ils seront en grève dans les services où ils travaillent comme interne.

"Nos études sont déjà trop coûteuses et trop angoissantes. Vous projetez donc de les rendre également trop longues et trop contraignantes", déclarent les deux associations étudiantes dans un communiqué commun.

La mesure portée par le gouvernement dans le cadre du projet de loi de financement de la Sécurité sociale veut encourager les internes à s'installer dans des déserts médicaux. Mais pour les associations étudiantes cette mesure va à l'inverse pousser les étudiants à se tourner vers d'autres filières que la médecine générale.

"Vous rendrez précaire la qualité de soin de la population. Vous baisserez l’attractivité de la médecine générale. Vous motiverez les médecins à s’expatrier ou à se déconventionner. Pire encore, vous découragerez les jeunes à se lancer. Comment nous soignerons-nous lorsque la médecine n’attirera plus", ajoutent les étudiants dans le communiqué.

Les étudiants en médecine avaient déjà manifesté dans les rues de Lyon le 14 octobre contre ce projet de réforme.

 

Laisser un commentaire

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut