120315-poubelles_4

Les éboueurs de la métropole de Lyon en grève, les collectes suspendues

Depuis mardi, la collecte des ordures ménagères est suspendue dans les villes de la métropole en dehors de Lyon et Villeurbanne. Les éboueurs, mais aussi des cadres se sont mis en grève, sans l'appui des syndicats, dans un premier temps.

Les éboueurs, mais aussi certains cadres de la métropole de Lyon sont en grève depuis plusieurs jours. Les collectes ne sont plus réalisées dans les villes de la métropole, à l’exception de Lyon et Villeurbanne où elles sont assurées par le privé. Pour Mohamed Messai, secrétaire générale adjoint de Force Ouvrière, "ce qui est en train de se passer est très proche du mouvement des gilets jaunes à ses débuts. C'est la première fois qu'on voit ça".

En effet, le mouvement n'est pas parti des syndicats, mais des agents eux-mêmes qui se sont mobilisés. Mohamed Messai précise : "les syndicats se sont formés en intersyndicale, malgré les refus des agents de terrain. Nous avons décidé de les accompagner sans nous mettre en avant, de les aider à obtenir un rendez-vous avec la métropole pour qu'ils puissent rencontrer les bonnes personnes et s'exprimer en direct".

Ainsi, les agents se sont mis en grève après la présentation d'un projet avec des collectes l'après-midi, mais aussi, avec un seul éboueur à l'arrière du camion. "Les sociétés privées ont essayé de faire ça, elles en sont vite revenues, pourquoi la métropole veut-elle le faire alors qu'on a vu que ça ne fonctionnait pas ?", s'interroge Mohamed Messai. "L’accidentologie a baissé, comme les absences. Les agents ont subi la réorganisation, mais on toujours répondu présents, ils veulent une reconnaissance, et elle passe par le financier", poursuit-il, "Nous sommes attachés au maintien du service public". Les dépôts de Villeurbanne, Gerland et Givors sont bloqués et les éboueurs ne comptent pas sortir ce vendredi. Un courrier a été adressé au président de la métropole David Kimelfeld avec l'espoir qu'il mette en place une concertation et des discussions avec les agents.

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut