Les comptes bancaires de la Demeure du Chaos viennent d'être saisis

Dans une enquête sur Thierry Ehrmann et ses sociétés, notre journal révélait que la Demeure du Chaos était menacée par une liquidation judiciaire à la suite d'un jugement des prud'hommes. Thierry Ehrmann et le Musée L'Organe ont été condamnés à payer quelques dizaines de milliers d'euros à Marc Tallec, un ancien photographe de la Demeure du Chaos.

En refusant de payer, Thierry Ehrmann s'expose à une liquidation judiciaire de la société qui a en charge la Demeure du Chaos. La première étape vient d'être lancée puisque les comptes du musée L'Organe ont été saisis. Si la provision sur ces comptes se révèle insuffisante, une procédure auprès du Tribunal de commerce sera amorcée en vue d'un redressement judiciaire. Si M. Ehrmann est dans l'incapacité de payer, alors le musée L'Organe sera liquidé.

Le patron du Groupe Serveur et d'Artprice a entamé plusieurs procédures contre cet ancien salarié dont des plaintes au pénal estimant que ces procédures doivent annuler l'exécution du jugement des Prud'hommes. Maître Saint-Avit, avocat de Marc Tallec, estime que " le tout n'est pas seulement de porter plainte, mais il faut se demander ce que ces plaintes deviennent. Pour le moment, elles n'ont pas abouti ".

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut