Les camions sous Fourvière bientôt taxés

Le Grand Lyon a voté en urgence, lundi 18 avril, la demande de classement du tunnel de Fourvière dans le réseau routier soumis à la taxe nationale sur les véhicules de transport de marchandises. 7 à 8000 poids lourds s'acquitteront d'ici fin 2012 d'un péage d'une vingtaine de centimes tous les jours. Explications.

Dans le cadre des lois ''Grenelle 1'' et de Finances pour 2009, le Conseil communautaire du Grand Lyon a décidé l'application de l'éco-redevance kilométrique sur une portion de route non-encore intégrée au réseau national prochainement taxé : les 1,8 km du tunnel de Fourvière. Cette taxe écologique nationale devra, selon le ministère de l'Ecologie, à la fin de l'année 2012, ''être acquittée par les poids lourds pour l'utilisation du réseau routier national non-concédé (c'est-à-dire hors autoroutes, NDLR) et des routes départementales susceptibles de subir un report de trafic''.

La liste des voies soumises à l'écotaxe sera bientôt actée par un décret du Conseil d'Etat, il était donc urgent que le Conseil communautaire se prononce sur les routes de la collectivité à annexer. La redevance d'usage du réseau routier est calculée au kilomètre, soit sur le Grand Lyon, un montant de 12 centimes d'euro par kilomètre parcouru. Sept à huit mille poids-lourds de plus de 3,5 tonnes circuleraient chaque jour sous le tunnel de Fourvière, et la route étant ''un report de trafic en provenance des autoroutes A6/A7", une recette annuelle de 500.000 à 600.000 euros est attendue par la collectivité lyonnaise.

Utiliser le métro la nuit ?

Le dispositif prévu par la loi de Finances 2009 est simple. Les poids lourds seront équipés de boîtiers de péage permettant d'adresser, lors du passage du camion à proximité d'une balise, l'information de son parcours à un centre chargé de facturer le montant de l'écotaxe pour le tronçon concerné. La redistribution de l'impôt à chaque gestionnaire de segments routiers – frais de gestion déduits – sera ensuite effectuée. Pour les véhicules de 3,5 tonnes abonnés au télépéage inter-sociétés poids- ourds (TIS PL), la facturation pourra être effectuée a posteriori et pour les non-abonnés par un système de compte prépayé. Tous les poids lourds seront concernés par la taxe, quelle que soit leur nationalité.

''D'ici 30 ans, les émissions des poids lourds seront multipliées par cinq, il nous semble urgent d'agir '', a déclaré le rapporteur du dossier lors de la séance du Conseil, lundi après-midi. Seul le groupe des élus Europe Ecologie Les Verts est intervenu sur le dossier. Gilles Buna, Vice-président du Grand Lyon à l'urbanisme a affirmé son soutien à la proposition, tout en préconisant que ''le produit de cette redevance [soit] affecté au financement de projets alternatifs'', le ''report du fret routier vers le rail et le fluvial'', par exemple. ''Pourquoi ne pas utiliser le métro la nuit pour transporter des marchandises, comme cela se fait déjà dans d'autres villes ?'', s'est interrogé le 2e adjoint au maire de Lyon. Une proposition d'écotaxe jugée comme positive donc, mais imparfaite.

à lire également
4 commentaires
  1. bibi le vert - 20 avril 2011

    les verts toujours des idées inapplicable, le métro la nuit et on fait comment pour les travaux de maintenance des voies.

  2. Nil O’Pienses - 20 avril 2011

    Et pourquoi pas la même taxe pour toute la traversée de Lyon par l'A6 entre Ecully et Feyzin ?

  3. Yvan, de Lyon - 20 avril 2011

    Merci pour toutes ces précisions, qui manquaient lors du précédent article, sur la séance du dernier conseil communautaire.Transporter des marchandises, la nuit avec le métro ?C'est une blague de fin de séance, après un bon diner bien arrosé ?!Non seulement le réseau n'est pas assez étoffé, mais en plus faudrait que le métro fonctionne la nuit !Sans oublier, la question de l'ouverture la nuit des magasins et entreprises, pour réceptionner ou expédier de la marchandise...Ils sont déconnectés de la réalité ? Oui complètement à l'ouest comme dirait l'autre !Parce que ça fonctionne ailleurs, ça doit voir le jour à Lyon... Ben non chaque territoires, a ses spécificités qui ne sont pas forcément adaptable et utile, pour un copiage au prétexte de...

  4. MLBRLyon - 21 avril 2011

    Quel courage politique! 20 centimes! Moins qu'une location Velo'V! Une vraie révolution qui va changer à jamais la face de cette ville défigurée en son coeur par une autoroute de transit... Sachant que probablement 90% de ces poids-lourds sont déjà en infraction (circulation de transit et/ou matières dangereuses), je vois mal comment cela aurait un quelconque effet dissuasif. A 20 euros, à la rigueur...

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut