Les automobilistes flashés par erreur à Vénissieux n'auront pas à payer

Pendant plus d'une semaine, du 26 juin au 3 juillet, à hauteur de Vénissieux, sur la D383, tous les automobilistes roulant à plus de 70 Km/h ont en effet été flashés alors que la signalisation indiquait encore une vitesse limitée à 90 Km/h. Cet Après-midi, la préfecture a finalement annoncé que les conducteurs concernés n'auront pas à payer l'amende.

Le changement de limitation de vitesse au niveau du virage dit de la " femme morte ", à Vénissieux, réputé accidentogène, avait été annoncé le 23 juin par Jacques Gérault, préfet du Rhône, dans le cadre d'une remise à plat des limitations de vitesse. Mais avant même que la nouvelle signalisation ne soit mise en place, le seuil du radar a été abaissé.

Sans comprendre pourquoi, de nombreux automobilistes ont donc vu arriver dans leur boîte aux lettres une contravention pour excès de vitesse de 68 euros. Parmi eux, Frédéric raconte " j'ai recu samedi 4 juillet, un avis de contravention d'excès de vitesse enregistré à 78 kmh au lieu de 70 km/H. Il ajoute, Le plus drôle dans tout cela, c'est que la personne charmante que j'ai eue au télephone, du bureau de sécurité routière, a elle-même été victime de ce flashage abusif... ".

Jusqu'ici, aucune procédure spécifique n'avait été mise en place pour les automobilistes concernés. " Vous payez, puis vous contestez " expliquait-on au Centre Automatisé de Constatation des Infractions Routières de Rennes (CACIR), en charge de toutes les contraventions liées aux radars automatiques. Dès les premières plaintes, le lundi 29 juin, la préfecture affirme pourtant avoir alerté le CACIR. Mais mardi 7 juillet, le standard n'était toujours pas en mesure de rassurer les faux contrevenants. Les interlocuteurs du centre d'appel semblaient encore ignorer le problème.

Finalement, alors que la nouvelle signalisation a été mise en place le 3 juillet, la préfecture vient d'annoncer que " l'Officier du Ministère Public de Rennes a décidé de classer sans suite tous les avis de contravention émis pendant cette période. Les amendes déjà payées seront remboursées et les points du permis de conduire, retirés à cette occasion, seront restitués. " C'est la moindre des choses.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut