©ThierryFournier _ MetropoleLyon
Article payant

Les arrière-cuisines de la Cité de la gastronomie de Lyon

À peine neuf mois après son ouverture, la Cité internationale de la gastronomie de Lyon a fermé ses portes. Lyon Capitale vous explique pourquoi.

Un sabor amargo. Un goût amer. Neuf mois après l’ouverture de la Cité internationale de la gastronomie, en octobre dernier, Magma Cultura a rendu son tablier. En début d’été, le groupe espagnol délégataire de service public pour l’exploitation de la Cité expliquait dans un communiqué que “face à l’incertitude de l’évolution économique et touristique, et malgré tous nos efforts pour la sauvegarder, nous avons pris la décision de ne pas rouvrir la Cité et d’arrêter définitivement son exploitation”. Le coronavirus s’est invité à table et la Cité a dû fermer dès le 15 mars. En réalité, le lieu n’a jamais trouvé son public.

Il vous reste 85 % de l'article à lire.
Article réservé à nos abonnés.

Connectez vous si vous êtes abonnés
OU
Abonnez-vous

Laisser un commentaire

Faire défiler vers le haut