Le tribunal administratif annule l'élection d'Heidi Giovacchini

En cause, 5070 € directement réglés à l'hôtel Astrid par sa colistière Geneviève Brichet, alors que la loi oblige l'intervention du mandataire financier pour les moyennes et grosses dépenses. Selon Brigitte Vivier, chargée de mission auprès de Heidi Giovacchini, " le tribunal n'a pas pris en compte sa bonne foi. Le mandataire était indisponible à cause d'un problème familial. Ce n'est qu'un problème d'appréciation matérielle. " L'adjointe aux droits des citoyens et aux nouveaux modes de vie urbains a décidé de faire appel et garde ainsi ses fonctions jusqu'à la prochaine décision. Ironie du droit, c'est Geneviève Brichet, " auteure " de cette faute administrative, et première sur la liste, qui devrait hériter des postes au conseil municipal et au conseil d'arrondissement si l'appel venait à être rejeté. Heidi Giovacchini, qui pourrait également être sanctionnée d'un an d'inéligibilité, semble en tout cas très affectée par cette affaire. Elle n'a pas pris part au dernier conseil d'arrondissement.

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut