tgv campagne

Le TGV Paris-Orléans-Clermont-Lyon se concrétise

Le Premier ministre Manuel Valls a assuré mercredi 8 juillet que les "études préalables à l'enquête d'utilité publique pour le LGV Paris-Orléans-Clermont-Lyon se feront sans plus attendre". Ce TGV permettrait de désaturer l'actuelle ligne reliant Paris à Lyon.

Le LGV (Ligne à Grande Vitesse) Paris-Orléans-Clermont-Lyon pourrait être en bonne voie. Mercredi 8 juillet, le Premier ministre Manuel Valls a en effet assuré à René Souchon, le président du Conseil Régional d'Auvergne, que les "études préalables à l'enquête d'utilité publique" pour la ligne seront lancées "sans plus attendre". Celles-ci porteront tout d'abord sur les contraintes d'accès à Paris et Lyon. L'étape suivante devrait être le choix du parcours final, courant 2016, qui devrait être soit Ouest, soit Médian – et c'est ce dernier qui remporte la préférence des régions Auvergne et Rhône-Alpes.

L'engagement des travaux pour 2030

Ce LGV pourrait offrir une meilleure accessibilité aux régions du grand centre de la France – Rhône-Alpes et Auvergne en tête, donc. Il permettrait également de désencombrer l'actuelle ligne reliant Paris à Lyon. A terme, il assurerait un parcours de référence, rendant Paris ou Lyon accessible à Clermont en moins de deux heures. Un projet ambitieux, qui améliorerait le déplacement des usagers du train, mais dont la concrétisation n'est cependant pas pour tout de suite : l'engagement des travaux ne devrait pas se faire avant 2030.

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut