Michel Delpuech Préfecture 4.11.2016
© Tim Douet

Le préfet ouvre 200 places supplémentaires d'hébergement d'urgence

Alors qu'un épisode de froid est annoncé dans les prochains jours, la préfecture du Rhône a annoncé avoir mobilisé 200 places d'hébergement supplémentaires et un gymnase.

Dans les prochains jours, le thermomètre va fortement chuter à Lyon. Alors que le dispositif d'hébergement d’urgence a une capacité de 5000 places dans le département, le préfet Michel Delpuech a acté l'ouverture dans les 48 heures de "200 places de plus". Il a aussi demandé, en lien avec la mairie de Lyon, l'ouverture d'un gymnase dans le 2e arrondissement de Lyon dès ce mardi.

La préfecture a aussi indiqué "qu'à la demande du préfet, les services de police et de gendarmerie ont renouvelé des consignes de vigilance auprès des patrouilles qui devront prendre les contacts nécessaires avec les personnes en grande détresse, et le cas échéant, faire appel au SAMU pour évaluer l’état de santé de ces personnes afin que soient orientées en milieu hospitalier celles qui le nécessitent." Dans les prochains jours, le mercure devrait descendre en dessous des -5 °C la nuit.

à lire également
Michel Delpuech (alors préfet du Rhône), avec Gérard Collomb et Jean-Marie Girier, à Lyon, en novembre 2015 © Tim Douet
Auditionné par la commission d’enquête parlementaire, Gérard Collomb a déclaré qu’il ne savait rien (ou presque) de l’affaire Benalla – quitte à renvoyer la balle à l’Élysée et à la préfecture. Alors que Michel Delpuech, le préfet de police de Paris, a assumé (notamment l’octroi d’un permis de port d’arme) mais dénoncé “des dérives inacceptables sur fond de copinage malsain”.
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux

Nos BD
Faire défiler vers le haut