Jean-François Carenco © tim douet_0067
©Tim Douet

Le MRAP attaque à son tour le préfet

Le Mouvement contre le racisme et pour l'amitié entre les peuples lance une action en justice contre le préfet.

Le MRAP de Villeurbanne vient de déposer une requête au tribunal administratif de Lyon afin d'assigner le préfet du Rhône au tribunal. Une nouvelle qui intervient la même semaine que sa convocation pour une éventuelle mise en examen pour "injure publique" envers l'extrême droite, le 22 novembre.

"Des solutions d’hébergement avant de procéder à une expulsion"

Le MRAP de Villeurbanne agit après l'expulsion, mardi, d'un terrain occupé par une centaine de roms à Villeurbanne. Il reproche au préfet d'avoir violé la circulaire du 26 août 2012 "qui prévoit un diagnostic personnalisé et des solutions d’hébergement avant de procéder à une expulsion".

"Depuis un an, reproche le MRAP, pas une seule expulsion effectuée sur la région lyonnaise n’a été précédée par les diagnostics préconisés par la circulaire". Le MRAP demande au tribunal de condamner le préfet à réaliser en urgence ces diagnostics qui doivent permettre de trouver des solutions qui respectent la dignité des personnes.

9 commentaires
  1. Marine - jeu 31 Oct 13 à 22 h 02

    Le pire c'est que toutes ces associations sont subventionnées par nos impôts....

  2. LYOCAL - mer 6 Nov 13 à 21 h 57

    QUI ACCORDENT LES SUBVENTIONS ,

  3. LYOCAL - mer 6 Nov 13 à 22 h 06

    saint fons réclame l'expulsion de roms, le Mrap demande des comptes au préfet. ont- ils bénéficié du diagnostic de la circulaire Valls d'août 2013 Vérifier la disponibilité des fonds européens

  4. LYOCAL - mer 6 Nov 13 à 22 h 10

    quatre milliards laissés de côté pour la France .... Il est vrai que. durant les cinq dernières années. 50 milliards d'euros ont été mis à disposition des Etats membres

  5. LYOCAL - mer 6 Nov 13 à 22 h 12

    des fonds royalement distribués par le FSE .Fonds social européen).

  6. LYOCAL - mer 6 Nov 13 à 22 h 21

    dans un communiqué, le Mrap dénonce une expulsion qui s'est déroulée en violation de la circulaire du 26 aoùt 2012 pourtant signée par sept ministres du gouvernement ps . a Lyon, le préfet refuse obstinément d'appliquer cette circulaire qui prévoit un diagnostic personnalisé et des solutions d'hébergement avant de procéder à une expulsion

  7. LYOCAL - mer 6 Nov 13 à 22 h 23

    le n'ayez pas peur du préfet aux Oullinois

  8. LYOCAL - mer 6 Nov 13 à 22 h 25

    les rêfugiês du pont kitchener seront relogés dans des préfabriquês près de la future station de mêtro

  9. LYOCAL - mer 6 Nov 13 à 22 h 27

    ces personnes sont en situation réguliére . Depuis 1945 ,tout demandeur d'asile a le droit d'être logé à I'endroit où il est venu . Pour Jean François Carenco, il y a une urgence

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut