Queyranne ViaRhôna
© Rhône-Alpes Tourisme M.Rougy

"Le Même en Rhône-Alpes" : une extension sur votre navigateur pour privilégier des produits locaux

Un nouvel outil en ligne vient d'être lancé pour privilégier les produits issus de la région Rhône-Alpes aux produits en ligne des "géants du web".

Les initiatives privilégiant les circuits-courts se sont multipliées ces dernières années, de même que les critiques des sites internet comme Amazon, en particulier lors de la crise sanitaire. Dans cette lignée, les associés d'un projet de consommation responsable en ligne, "Dis-Moi", ont décidé de créer "Le Même en Rhône-Alpes", qui permet, par le biais d'une extension de navigateur, de trouver des alternatives locales aux produits consultés en ligne.

Exemple d'utilisation de leur plateforme - "le Même en Rhône-Alpes"

"Le Même en Rhône-Alpes" propose ainsi des alternatives dans de nombreux secteurs : artisanaux, dans l'optique, l'habillement, les cosmétiques, la décoration, ou encore l'alimentation. L'outil est par ailleurs collaboratif, ce qui signifie que n'importe quel internaute peut proposer une alternative de la sorte.

Pour utiliser ce service gratuit, il suffit de télécharger l'extension "DisMoi", sur laquelle est implanté "Le Même en Rhône-Alpes". (un tutoriel d'installation ici)

L'initiative responsable "DisMoi"

Le projet "Dis-Moi" a été créé il y a trois ans à l'initiative de deux frères, et est aujourd'hui composé de 21 associés. Il s'agit d'une plateforme participative, gratuite, sans publicité et qui ne collecte aucune donnée. Elle fonctionne comme un réseau social du même type de Twitter : après avoir téléchargé l'extension, vous pouvez suivre les profils qui vous intéressent et qui vous permettent de naviguer sur le web de manière plus responsable.

Les profils sont des plus divers, et participent tous d'une volonté commune : "rendre le web plus sûr, plus transparent et plus ouvert aux porteurs d'alternative", "ce qui n'est pas toujours le cas aujourd'hui", souligne l'une des associées du projet, Karène Arfaoui, contactée par Lyon Capitale.

Elle explique : "Vous surfez comme à votre habitude, et lorsque vous consommez un produit, on vous informe". "On est partis d'un besoin de consommer en ligne : par besoin, on met souvent de côté ses valeurs, parce qu'on a pas la connaissance nécessaire, ou parce que ça demande des recherches poussées. Tout ce travail, on le fait pour vous". Ensuite, le consommateur est libre de suivre ou non l'initiative.


"Notre ambition est de contrecarrer les géants du web, autant qu'on peut"


Des profil similaires au "Même en Rhône-Alpes" sont disponibles sur la plateforme, comme "Amazon Antidote" qui vous donne des alternatives françaises -moins chères ou à prix équivalent- à un produit Amazon. Dans un autre registre, un profil comme "Captain fact" vérifie pour vous un article ou une vidéo (du "fact-checking", en somme), et peut même apporter des précisions ou un éclairage différent. D'autres profils peuvent encore vous donner des astuces pour réduire votre empreinte carbone.

"Le Même en Rhône-Alpes" est quant à lui la déclinaison d'un profil déjà existant : "Le Même en local", qui propose des alternatives locales sur l'ensemble du territoire français.  L'idée avec ce nouveau profil était de pousser le projet plus loin : l'un des associés venant de la région Rhône-Alpes, c'est par là qu'ils ont commencé. L'idée se veut aussi être déclinable à l'infini : un "même en Bretagne" est déjà en préparation.

Les associés prévoient prochainement une levée de fond pour développer le projet à l'internationale.

 

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut