Librairie de France
© Jessica Nash

Coronavirus : "oui, Amazon se gave, à nous de ne pas les gaver", s'exclame Roselyne Bachelot

La ministre de la Culture, Roselyne Bachelot, a poussé ce lundi les Français à ne pas "acheter des livres sur les plateformes numériques", avançant que les tarifs postaux des librairies vont fortement diminuer.

C'est la grande polémique du week-end, autour de l'ouverture, ou plutôt de la fermeture des librairies indépendantes.

Ce lundi, Roselyne Bachelot a défendu l'idée du "clik and collect". "La vente des livres continue, dans les librairies et les librairies indépendantes", a martelé la Ministre de la Culture sur LCI. "J'ai obtenu, nous avons obtenu, que les tarifs postaux des libraires soient considérablement diminués. Nous allons diviser [ces tarifs postaux] au moins par trois ou quatre", a annoncé Roselyne Bachelot.

"N'achetez pas des livres sur les plateformes numériques"

"Il n’y a pas d’avantage à les acheter sur une plateforme numérique", a-t-elle ajouté. Le prix d'un livre étant le même dans une librairie ou sur Internet.

"N’achetez pas des livres sur les plateformes numériques !", a pesté la Ministre, avant d'ajouter :" "Amazon se gave, mais à nous de ne pas les gaver !"

3 commentaires
  1. Abolition_de_la_monnaie - lun 2 Nov 20 à 12 h 39

    Que les librairies aient le droit d'ouvrir leur porte pour que les clients viennent chercher leurs livres, c'est officiel ou c'est une fois de plus une annonce en l'air ? ça va en contradiction avec les livres qui ont été annoncés interdits de vente dans les grandes surfaces ! On en est où là ?

    Avec une ministre chroniqueuse à la télé, on est dans ligne que Trump avec son émission de télé "You're fired !" 😀

    Signaler un commentaire inapproprié
    1. Fibzzz - lun 2 Nov 20 à 14 h 58

      La vente à emporter est bien autorisée pour les libraires, sur le même modèle de la restauration : on commande à distance (web ou téléphone) et on vient chercher sa commande sur site.

      Signaler un commentaire inapproprié
      1. Abolition_de_la_monnaie - lun 2 Nov 20 à 18 h 12

        "Le décret définissant les produits de première nécessité sera publié demain matin", a expliqué Bercy...

        donc, ce mardi, on verra peut être plus clair dans leur fantastique gestion de la crise covid/économique ! 😀

        Pour info, il parait que Bercy navigue au doigt mouillé (suivant l'expression d'un responsable anonyme), tellement ils savent où ils vont !
        😀

        Signaler un commentaire inapproprié

Laisser un commentaire

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut