Capture d’écran 2012-01-13 à 18.36.48

Le maire de Décines s'oppose à un référendum sur le Grand Stade

Au lendemain de la remise d'une pétition, le maire de la commune, Pierre Crédoz, a annoncé ne pas vouloir organiser de référendum sur la construction du Stade des Lumières. La demande intervient selon lui "trop tard". Il pense signer le permis de construire début février.

Il n'y aura pas de référendum. Le maire de Décines s'y refuse. Certes, ce jeudi soir, 3725 signatures ont été remises au 1er adjoint, Jérôme Sturla, pour demander la tenue d'une consultation sur le Stade des Lumières (voir reportage Lyon Capitale TV). Une opération conjointe des associations Carton Rouge, Décines-moi et Energie citoyenne. En réussissant à réunir plus de 20 % du corps électoral (soit plus de 3300 personnes), les associations obligent le maire à inscrire le sujet à l'ordre du jour prochain conseil municipal, le 9 février. Mais la décision d'organiser la consultation reste du ressort des élus. Et le maire y répond par la négative. Lors d'une conférence de presse organisée ce vendredi, il s'en est expliqué.

Il avait déjà dit non en septembre 2009

"La démarche s'apparente plus à une opération de communication politique qu'à une démarche démocratique", a raillé Pierre Crédoz à propos de la pétition. Il va "constater le nombre et la véracité des signatures". Signatures dont il s'interroge tout de même sur "la façon dont elles ont été obtenues". La municipalité pense que nombre de personnes sont favorables à l'équipement sportif et souhaitent malgré tout un référendum. Le maire compte écrire dans les jours qui viennent à chacune d'elles.

Surtout Pierre Crédoz estime que cette requête présente "un caractère tardif". "Il y a un problème de temporalité. Quinze jours avant le permis de construire, c'est trop tard", s'agace Jérôme Sturla, 1er adjoint. Pour le maire, l'occasion a été manquée en septembre 2009, quand il a refusé d'organiser un référendum. Il répondait alors à une question de Sandy Sagnard, conseiller municipal d'opposition. C'est à ce moment-là que les associations auraient dû se mobiliser. Et si la municipalité n'a pas jugé utile de le faire, c'est que, selon elle, cette question a été tranchée par les municipales de 2008, quand le Grand Stade a été "le point principal des réunions publiques".

"Les Décinois ont voté en tout état de cause", estime Crédoz. Et d'ailleurs pourquoi interroger les citoyens puisque le maire se dit "intimement persuadé qu'une grande partie de la population soutient l'équipe municipale sur ce projet" ? Jérôme Sturla affirme qu'une majorité de ses concitoyens se sont prononcés en faveur du Stade lors des enquêtes publiques. Pierre Crédoz pense que la signature du permis de construire interviendra début février. Il attend pour ce faire que le préfet paraphe les cinq déclarations d'utilité publique. Le représentant de l'Etat s'est engagé à le faire avant le 25 janvier.

Voir aussi : OL Land : "Il faut demander l'avis de la population"

à lire également
Laurence Fautra
Laurence Fautra, la maire (LR) de Décines ainsi que six adjointes ont retiré le haut le temps d’une séance photo, dans le cadre du projet “Vénus VIII” pour sensibiliser au dépistage et lutter contre le cancer du sein. 
3 commentaires
  1. Les Gones - 13 janvier 2012

    Vraiment trop belle la démocratie...Le Parti du $tade réussit le tour de force:> de brader le domaine public pour le seul profit du foot business et de > en reniant ses engagements électoraux et > en méprisant ses concitoyens !Extraits de ses déclarations en 2008:«tous, ici, nous sommes les élus de Décines et je serai, comme je l'ai toujours été, le maire de tous les Décinois, à l'écoute de chacun d'entre eux.» «Une démocratie locale que nous allons renforcer et dynamiser... / ...notamment par la création d'un conseil de développement ou encore par celle d'une structure de concertation qui sera mise en place pour le projet Grand Stade.» Les Décinois attendent encore !!!!

  2. stephlyon - 13 janvier 2012

    Il a bien raison Monsieur Crédoz! Cette pétition est pipée!!C'est vrai que la démocratie est belle quand on fait croire au 3ème âge que de signer ce papier est vital...Pauvre France!

  3. lyonnais - 14 janvier 2012

    'Les gones', il ne faut pas en vouloir à ce classe biberon qu'est stephlyon qui va jusqu'au boûddhisme en ne voulant pas voir que le site du Mont OUT n'est pas le bon. Le pire dans tout cela, c'est que vingt ans il fera parti de ces râleurs qui nous ferons croire qu'il a toujours été contre.@stephlyon, vous avez un train de retard concernant ces vrais-faux footeux qu'est entre autre monsieur le maire de Lyon, ils font parti du 4ème age!!N'est-ce pas Messieurs dames les mauvais bétonneurs??? !!!

  4. eilage - 14 janvier 2012

    De toute façon pour que le réferundum soit légitime il eut fallu le faire sur tout le Grand Lyon, et pas seulement à Décines ...

  5. incorruptible - 14 janvier 2012

    Le Jeudi 19 Janvier , Nicolas Sarkozy vient pour lancer l’appel d’offres pour l'A45 (encore un truc contraint et inutile puisque les camions préferent les autoroutes gratuites mais en ces temps de dettes publics , comme pour ce stade, ce sont des projets qu'on pourrait bien s'en passer ), le 19 janvier, lors de sa venue à Lyon pour les vœux au monde économique. Il devient important de surveiller l'attribution de ces chantiers à ces grosses boites de TP (comme on peut se rappeler les dérives pour TEO et qu'on s'interroge sur l'attribution de la construction du 'pentagone à la française' à Bouygues )Bref en ces temps de degradation du triple A à cause de la dette public inquiétante, la construction de ces autoroutes, stades et tout autres chantiers non utile et non écologique, est déplacé et je ne suis pas écolo, mais faut ARRETER LA FOLIE DES GRANDEURS tant qu'il est encore temps! Sinon ce sont nos enfants qui le paieront!RG

  6. webmaster - 20 janvier 2012

    Veuillez échanger dans le respect des autres et du site.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux

Nos BD
Faire défiler vers le haut