Le flash du 24 mai

- Les éboueurs lyonnais vont-ils prendre la ville en otage ?

Enervés par la baisse du montant de leur prime annuelle qui passe cette année de 150 à 57 euros. Ils menacent de cesser le travail le 6 juin s'ils n'obtiennent pas une revalorisation de celle-ci. Ce midi, les syndicats UNSA et FO rencontre la direction de la propreté du Grand Lyon. En fonction des conclusions de cette rencontre, 80 % des éboueurs du Grand Lyon menacent de se mettre en grève dans un peu plus de quinze jours.

- La marche vers la Présidentielle de 2012.

Ce soir les jeunes socialistes organisent un café-débat sur l'une de leur proposition qui pourrait être reprise dans le programme du PS pour la prochaine Présidentielle, en présence de Benoit Hamon porte-parole national du parti et de Karine Bertrand, membre d'Osez le féminisme dans le Rhône. Laurianne Deniaud, présidente du MJS local débattra du sujet au café "Toi toi" à Villeurbanne à partir de 19h30.

- Les suites de l'affaire Puel

Celle-ci marque un tournant dans l'histoire des relations du club lyonnais avec ses supporters. Des inscriptions menaçantes avaient été retrouvées le week-end dernier sur les murs d'enceinte de la résidence de l'entraîneur et de sa femme à la Croix rousse. Les groupes de supporters lyonnais, notamment le plus important celui des Bad Gones, ont condamné hier soir "avec la plus grande fermeté" ces "tags insultants". Ils parlent d'agissements "isolés". L'enquête de police pour retrouver l'auteur de ces menaces est toujours en cours.

à lire également
Ce mardi matin, un jeune homme de 16 ans, circulant à vélo, est décédé à la suite d'une collision impliquant un poids lourd à Vénissieux. Le conducteur du véhicule a été placé en garde à vue.
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux

Nos BD
Faire défiler vers le haut