Le coup de poker raté des casinotiers Belges

Les casinotiers belges estimaient en effet que tous les éléments de concurrence loyale n'avaient pas été réunis par la municipalité dans l'appel d'offre concernant la délégation de service public (DSP) du casino, situé à la Cité Internationale. La société belge a même été condamnée à verser la somme de 1200 euros à la Ville ainsi qu'à la candidate concurrente, la société Grand Casino de Lyon (qui appartient au groupe Partouche), en dédommagement des frais engagés pour la procédure.

Restent donc trois possibilités pour le requérant malheureux, comme le souligne son conseil, le cabinet Lamy et associés : effectuer un pourvoi devant le conseil d'Etat ; déposer malgré tout une offre pour la DSP ; ou bien encore les deux. 'Cette dernière possibilité étant quelque peu compliquée commercialement, car il apparaît difficile de vouloir contracter avec la Ville tout en étant avec elle dans une situation de contentieux, bien qu'elle ne soit que purement administrative', admet le cabinet d'avocats. La société belge devrait prendre sa décision ce mercredi.

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut