Le café 203 décide de ''censurer'' Charlie Hebdo

Le bouillant patron du café 203 a décidé de protester contre le licenciement du dessinateur Siné* qui collaborait depuis de nombreuses années à Charlie Hebdo. Le journal satirique disparaît du comptoir du 203, remplacé par une pancarte où est inscrit en titre : 'Après Ingrid, libérez Siné ! ! !' (voir photo). "Siné, ce n'est pas une légende mais pas loin. Comment peut-on imaginer une seconde qu'il soit antisémite. Philippe Val (directeur de Charlie Hebdo) avait un contentieux avec lui, il a trouvé une excuse pour le virer ", assure t-il. / R.B

*Dans une chronique publiée le 2 juillet par Charlie Hebdo, Siné ironisait sur une éventuelle conversion au judaïsme de Jean Sarkozy, fils du président de la République, avant son mariage annoncé par la presse avec la fille du fondateur des magasins Darty. Il a depuis été licencié de l'hebdomadaire satirique

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut