La ville de Lyon ne veut pas du RSA

La ville de Lyon refuse de faire instruire les dossiers du RSA par les CCAS locaux.

Dans un conseil municipal à l'ordre du jour chargé d'affaires courantes, le RSA est venu semer un vent de contestation dans les rangs. Le revenu de solidarité active devait, en effet, être géré localement par les CCAS (centres communaux d'action sociale). 80 employés de la structure lyonnaise avait été formés. Au niveau national, le conseil des CCAS avait donné son accord et puis la ville de Lyon a décidé de jouer au village d'irréductibles. 'C'est une question de principe et de responsabilité politique. Nous ne pouvons plus continuer à accepter que l'Etat transfert ses prérogatives aux collectivités locales. Le gouvernement ne peut pas continuer à adresser la facture de ses décisions prises seul à Paris aux collectivités locales. C'est la goutte d'eau qui fait déborder le vase. Nous ne pouvons pas engager des sommes sans avoir la certitude d'obtenir une compensation financière', a argumenté Najat Vallaud-Belkacem, adjointe PS. Un peu plus tôt, Patrick Huguet, conseiller municipal d'opposition, s'était insurgé contre cette décision : 'Vous avez demandé au CCAS de ne pas instruire les dossiers de RSA alors que le personnel a été formé et que le CCAS instruisait le RMI. Le coût pour le CCAS n'est pas exorbitant. Il s'agit de 1500 dossiers à 15 euros'. Un montant balayé du revers de la main par Gérard Collomb. 'Le RMI, c'était 32000 dossiers, avec le RSA le chiffre pourrait être multiplié par trois. Il faudrait créer dix postes. L'opposition me dit que les dépassements financiers de la ville sont insupportables et que la masse salariale dérape. Si j'embauche 30 personnes, vous me direz que ma gestion est malsaine. Et puis au début du mandat précédent, la ville de Lyon gérait le RMI et le conseil général a décidé d'en reprendre la gestion. Bilan : nous avons du redéployer 30 salariés. Alors comprenez que chat échaudé craint l'eau froide. Que le conseil général finance ce qui lui appartient', a conclu le maire de Lyon. Les personnes qui souhaitent bénéficier du RSA devront donc s'orienter vers la caisse d'allocation familiale ou les maisons du département.

Paul Terra

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut