Berra

"La structure familiale va continuer à évoluer"

La Gay pride de Lyon aura lieu ce samedi 12 juin, avec pour mot d'ordre le droit d'asile. Mais ce seront, à n'en pas douter, le mariage homo et l'adoption par les couples de même sexe qui s'afficheront sur les banderoles. Nous avons interrogé les élus de la région pour connaître leur position. Ce mercredi, Nora Berra, secrétaire d'État aux Aînés (UMP). Elle est l'une des seules à droite à afficher une ouverture et souhaiter un débat.

"De par mon expérience de médecin, je n'ai jamais ressenti chez des couples homosexuels cette aspiration au mariage. On a eu une avancée sur le Pacs. Toutefois, la structure familiale va continuer à évoluer au cours du 21e siècle. Aujourd'hui, les familles peuvent être monoparentales ou recomposées. Il faut donc ouvrir ce débat sur cette question de société. Je souhaite entendre des échanges contradictoires. Je n'ai pas d'a priori, ni sur le mariage homo ni sur l'adoption par des couples de même sexe. Ces deux sujets sont de toute façon liés".

Retrouver notre dossier "Mariage et adoption homo : ceux qui assument et ceux qui se défilent", dans Lyon Capitale n°690, juin 2010, actuellement en vente chez votre marchand de journaux.

à lire également
De gauche à droite et de haut en bas : Sylvie Guillaume © Tim Douet / Véronique Trillet-Lenoir © DR / Benoît Schneckenburger © Maxime Jegat (MaxPPP) / Philippe Meunier © Vincent Poillet / Michèle Rivasi et Nora Berra © Tim Douet (montage LC)
Les élections européennes se heurtent souvent au mur de l’abstention. Politiquement, elles révèlent pourtant des clivages féroces, parfois au sein d’une même famille politique : fédéralistes contre tenants d’une Europe à la carte, protectionnistes contre mondialistes. Lyon Capitale vous présente les candidats locaux et surtout leurs visions, toutes différentes, de ce que doit être l’Union européenne.
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut