Laurent Gaubout et Olivier Dufourt
Laurent Gaubout et Olivier Dufourt, co fondateurs de saveurs d’Histoire

La première agence de voyages dans le temps est lyonnaise

Deux Lyonnais proposent une nouvelle manière d'aborder le patrimoine, à travers une immersion gustative dans l'histoire pour revivre la magie d'un lieu et la gastronomie d'une époque.

C'est un voyage dans le temps pour vivre l'histoire et goûter l'art de vivre à la française : "proposer des voyages dans l'histoire sous la forme de banquets théâtralisés, avec un fil rouge qui est l'histoire de la gastronomie, l'histoire de la table d'un lieu, d'un site historique. C'est vivre l'expérience gastronomique au sein d'un site historique" explique Olivier Dufourt, co-créateur de Saveurs d'Histoire, sorte d'agence de voyage dans le temps.

Samedi 15 juin, dans le cadre du festival Bienvenue en Beaujonomie, le Château des Jacques organise un dîner à huit clos pour l'événement "100 ans ! Vivez un moment hors du temps en 1924". A cette occasion, Saveurs d'Histoire invite à la table d’Amédée Rousseau, fondateur du domaine et fin gourmet membre du fameux "Club des Cent" pour vivre une expérience unique et immersive, sous forme d’une reconstitution historique théatralisée et un repas gastronomique des années 1920.

Découvrir le patrimoine français par la table

Saveurs d'Histoire propose ainsi de découvrir le patrimoine français (châteaux médiévaux, demeures Renaissance, manoirs, abbayes, pavillons de chasse, musées, chais....) par la table avec des offres sur mesure en fonction des clients (groupes de 25 à 200 personnes) du lieu et de son époque, avec des recettes d'époque dégustées à l'époque. Via, expliquent Laurent Gaubout et Olivier Dufourt, les deux Lyonnais qui ont imaginé le concept, une approche qui repose sur l'analyse historique du patrimoine gastronomique français, grâce à un fonds documentaire qui constitue une source inépuisable d'inspirations gourmandes : menus et livres anciens, recettes mythiques et chefs illustres, banquets historiques et dîners de gala.

Le tout scénarisé avec des acteurs costumés qui plonge les invités dans l'époque d'un lieu. Bref, de l'histoire au bout de la fourchette.


La retranscription intégrale de l'entretien avec Laurent Gaubout et Olivier Dufourt

Bonjour à tous et bienvenue dans ce nouveau rendez-vous de 6 minutes chrono. Nous recevons aujourd'hui deux invités, Olivier Dufourt et Laurent Gaubout êtes, co-créateurs de Saveurs d'Histoire. Le concept ? Une nouvelle manière d'aborder les sites historiques sous l'angle de la table et de la gastronomie. Racontez-nous un peu d'où est venue l'idée déjà au départ.

Olivier Dufourt : L'idée elle est née d'une passion commune autour du patrimoine de la gastronomie et de son histoire. Donc l'idée, en fin de compte, est assez simple : le concept, c'est de proposer des voyages dans l'histoire sous la forme de banquets théâtralisés, avec un fil rouge qui est l'histoire de la gastronomie, l'histoire de la table d'un lieu d'un site historique. Donc, très simplement, ce que l'on propose à ces groupes, c'est de vivre l'expérience gastronomique au sein d'un site historique

Et alors le premier événement que vous organisez c'est pour les 100 ans du château des Jacques des Jacques qui est une adresse quand même très très connue dans le Beaujolais qui appartient à la maison Jadot c'est ça ? Donc vous allez reconstituer un repas des années 20 ?

Laurent Gaubout : Tout à fait en fait. Ce n'est pas le premier, c'est le prochain événement qu'on va réaliser. Donc oui parce qu'en fait on fête les 100 ans de l'appellation Moulin-à-Vent : toute notre soirée repose sur le thème, en fait, des années 20 et autour du personnage qui a créé le Château des Jacques et l'appellation.

Donc concrètement ça va se passer comment ?

Laurent Gaubout : Donc là c'est dans le cadre de Bienvenue en Beaujonomie, il y a en fait un groupe de 25 personnes qui sont présents et il y aura donc une première visite des vignes et de la cave, et après nous nous prenons en charge le groupe. Ce sont des acteurs qui vont accueillir ce groupe là. Donc en fait, vous avez Amédée Rousseau qui se rend en habit qui va faire un discours de présentation.

Amédée Rousseau peut-être pour rappeler qui c'est

Laurent Gaubout : Oui qui est donc le propriétaire du château des Jacques, qui était un grand industriel dans les années 20, qui a vendu son entreprise pour se consacrer aux vins avec une approche très visionnaire puisqu'il a travaillé sur les parcelles. Il a travaillé sur l'export du vin. Cette personne va accueillir le groupe et ensuite il y a un impératif, et là deux acteurs vont arriver pendant cet apéro et ensuite vont accompagner le groupe pendant le repas. Vraiment, c'est pour qu'il y ait une immersion.

Et là le concept, c'est à dire pour que bon là on parlait du château des Jacques, mais sur d'autres sites historiques, c'est-à-dire que vous allez reprendre un menu qui a pu être réalisé à cet endroit à l'époque c'est ça ?

Olivier Dufourt : Tout à fait.

Donc il y a un travail d'archiviste, d'historien.

On a un département d'histoire de la gastronomie qui comprend beaucoup d'objets, je dirais, de renseignements sous forme de menus, d'ouvrages de gastronomie anciens et c'est à partir de ces ouvrages là, par rapport à une époque donnée et à un site, qu'on va retravailler un menu et le recréer pour qu'il corresponde au menu de l'époque de ce site. En fait avec toujours cette idée de l'immersion et de la polysensorialité, c'est à dire immersion par le costume, l' immersion par le goût, la décoration de la table, et polysensorialité par les odeurs, le discours des acteurs. Il y a vraiment cet aspect qui plonge le groupe dans l'époque par le biais du goût et de la gastronomie.

Est-ce qu'on peut retrouver sur des menus parce que j'imagine qu'on peut aussi trouver des menus très anciens est-ce qu'on peut retrouver les mêmes ingrédients ou pas ? Est-ce que c'est plus compliqué ? Comment vous jouez là dessus ?

Laurent Gaubout : Disons qu'on essaye d'être fidèle aux recettes de l'époque mais on remet quand même au goût du jour. Les goûts ont évolué quand même au cours des siècles.

Donc vous avez un chef ?

Laurent Gaubout : En fait on a des chefs par région, parce qu'en fait on travaille de Dijon, tout le long de la vallée du Rhône, jusqu'à Avignon et aussi sur les deux Savoie. Donc un chef par région. Un chef par région qui lui accepte vraiment de se plier en fait à nos menus. Donc en fait Olivier notamment retravaille tous ses menus on le propose au chef et il le met au goût du jour mais il va chercher les ingrédients les sauces et surtout la présentation aussi qui est importante. Parce qu'effectivement le service à l'assiette n'existait pas.

Finalement, c'est l'art de la table française.

Olivier Dufourt : Tout à fait l'art de recevoir l'art de la table qu'on met en avant pour chacune des époques avec cet esprit de vérité pour véritablement refaire vivre ces différentes époques de la table en fait.

Et est-ce que de manière générale, quand vous avez monté créé Saveurs d'Histoire, est-ce que c'est vrai qu'on a l'impression qu'aujourd'hui il y a tellement d'offres ? Alors les gens aiment la gastronomie aiment manger les gens aiment aussi leur patrimoine. Vous vous avez réussi à réunir les deux mais est-ce qu'au-delà de ça il y a une recherche un peu d'expérience d'insolite justement ?

Olivier Dufrout : Oui tout à fait. Je crois que c'est un facteur qui est très important dans notre offre. C'est que les groupes, la recherche de nos clients c'est vraiment de sortir d'un quotidien et de vivre une expérience qu'ils n'ont pas eu l'occasion de vivre. C'est vraiment la force de notre offre et une expérience qui allie ce côté gourmand, on va vraiment travailler sur le goût, mais aussi une richesse culturelle une découverte. Donc c'est vraiment l'alliance des deux qui intéresse et avec un aspect insolite qui est toujours le fait de se dire je vais voyager dans l'histoire. Cette notion de voyage dans le temps séduit beaucoup.

Ce sera peut-être ma dernière question mais à qui se destinent finalement Serveurs d'Histoire ? C'est à des entreprises des particuliers ?

Laurent Gaubout : Tout à fait, ce sont des groupes constitués. Donc ceux qui viennent de l'entreprise pour un événement, un lancement de produits, un anniversaire, une réunion par exemple. Et aussi une autre activité qu'on a développée récemment c'est au niveau du tourisme. Donc là, c'est pour les groupes de tourisme français, et surtout étrangers, qui sont à la recherche d'une expérience, revivre le temps de Louis XIV par sa table. Au niveau des costumes ça attire beaucoup.

Et ça vous pouvez travailler via des offices de tourisme ?

Oui tour opérateurs, tout à fait.

L'idée est absolument géniale de marier l'histoire et la gastronomie. Merci Olivier Dufour et Laurent Gaubout d'être venus sur le plateau nous présenter ce concept nouveau et très novateur et très sympa. A très bientôt merci au revoir.

Laisser un commentaire

Suivez-nous
tiktok
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut