La Givebox tente de révolutionner le troc entre voisins à Lyon

La Givebox est un dispositif permettant aux habitants d'un quartier de troquer, récupérer ou déposer librement des objets de deuxième main. A l'initiative de deux lyonnaises, la première Givebox a été installée en novembre dernier dans le 7e arrondissement. Et c'est un succès, puisque de nombreuses autres boîtes d'échange sont sur le point de voir le jour dans différents quartiers.

A Lyon, la designer Lisa Lejeune et la graphiste Magali Seghetto ont lancé en octobre 2014 leur projet Givebox. Avec 6 étudiants de l'école de Condé, ils ont construit de leurs mains cette grosse boîte en bois, qui a ensuite été installée dans un quartier du 7ème arrondissement.

Mais à quoi sert la Givebox ?

C'est un dispositif d'échange et de dons d'objets, accessible à tous. Les passants peuvent aussi bien déposer des petits objets du quotidien que des vêtements, des jouets, des livres et même de la nourriture. Chacun donne et se sert à sa guise dans la Givebox, il n'y a pas de règles ni de protocole. L'initiative se place dans une logique d'économie solidaire, pour développer des liens d'échange entre les habitants d'un quartier et éviter le gaspillage. L'idée avait déjà rencontré un franc succès au Québec, en Allemagne et en Grande Bretagne avant de venir s'implanter en France. "J'ai découvert le principe de la Givebox l'été dernier sur le web. J'ai donc lancé un appel via les réseaux sociaux pour regrouper des personnes susceptibles d'en créer une sur Lyon. Mon amie Magali s'est associée au projet", témoigne Lisa Lejeune.

Les Givebox se multiplient à Lyon

Installée place Jules Guesde dans le 7e arrondissement, la première Givebox lyonnaise n'a jamais subi de dégradations depuis son installation en novembre dernier. Si ce n'est le logo qui a été "un peu arraché" dans la soirée de lundi. "Mais je me rendrai rapidement sur place pour le recoller", explique Lisa. Les travaux manuels et le bricolage font partie de l'aventure.

Pour installer une Givebox dans son quartier, il faut d'abord bénéficier d'une autorisation municipale, renouvelée tous les 3 mois. La boîte d'échange du 7e compte 9 mois de présence place Jules Guesde. L'autorisation actuelle court jusqu'au 31 Décembre. Et quant à une "version mobile" de la Givebox, "ça reste une idée", explique Lisa Lejeune. "Nous nous baladerions un peu partout dans Lyon sur les marchés ou les grands évènements avec une carte recensant toutes les Givebox de la ville. Plus on parviendra à motiver du monde à créer d'autres Givebox à Lyon, plus les perspectives seront variées et intéressantes."

Dans l'agglomération, le projet connaît de nombreux échos favorables et les boîtes d'échange se multiplient comme des petits pains. Une nouvelle Givebox a été inaugurée vendredi dernier dans les pentes de la Croix Rousse, tandis que l'association Anciela prévoit d'en créer une dans le troisième arrondissement.

A tous ceux qui voudraient créer leur propre boîte d'échange entre voisins, l'équipe donne quelques conseils : choisir un matériau de construction solide et imperméable, implanter sa boîte dans un lieu passant, et ne pas oublier de mettre à disposition des fiches pédagogiques. Pour les moins imaginatifs, les plans de la Givebox de Lyon 7 sont en téléchargement libre sur le blog officiel.

2 commentaires
  1. Abolition_de_la_monnaie - mar 7 Juil 15 à 18 h 05

    Bravo à tous ceux qui participent aux GiveBox et qui refont vivre l'idée de 'mettre à disposition sans contre partie' ! . Note pour l'auteure de l'article : ce ne sont pas des boîtes 'd'échange' (on peut prendre sans donner et donner sans prendre). :o)

  2. guidoline - mer 8 Juil 15 à 2 h 49

    Effectivement, ce ne sont pas des boites d'échanges, mais de dons. Ainsi, cela ne favorise pas le troc comme l'indique le titre, mais le don. D'où le nom : Givebox ! Superbe initiative en tout cas.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut