L'alerte pollution prolongée à Lyon jusqu'à jeudi au minimum

En raison d'un risque de dépassement du seuil d'information l’alerte pollution a été prolongée dans la métropole de Lyon.

La métropole de Lyon est passée en alerte pollution ce mardi à cause d'une trop grande concentration de particules fines. Le niveau “information recommandation” a été activé. Un niveau de pollution qui va se poursuivre ce jeudi selon Atmo Auvergne-Rhône-Alpes “en raison d'un risque de dépassement du seuil d'information aujourd'hui”. 

Hier, la préfecture de la région Auvergne-Rhône-Alpes a publié plusieurs recommandations.

Ainsi, les personnes vulnérables sont invitées à limiter leur déplacement sur les grands axes routiers et leurs abords durant les heures de pointe, mais aussi les activités intenses à l'intérieur comme l'extérieur. Pour les personnes sensibles, elles sont invitées à limiter leur sortie durant l'après-midi, ainsi que les activités physiques à l'extérieur. La préfecture recommande aussi d'arrêter d'utiliser les foyers ouverts d'appoint, les appareils de chauffage au bois d'appoint installés avant 2000 ainsi que les groupes électrogènes, mais aussi de maîtriser la température de son logement, chauffer sans dépasser 19 degrés.

Pour les automobilistes, ils sont invités à s'abstenir de circuler avec des véhicules à la norme inférieure ou égale EURO 3, ou immatriculés avant 2006, d'éviter la conduite agressive, mais aussi d'abaisser leur vitesse de 20 km/h sur les voies où elle est en temps normal limitée à 90 km/h ou plus. De simples recommandations qui pourraient évoluer si la pollution continue. 

La métropole de Lyon en alerte pollution particules fines

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut