L'AFP attaque un animateur radio lyonnais

L'agence de presse française réclame que le présentateur renonce à la création de sa marque "Agence France Buzz" qu'il a déposé en septembre dernier.

Naissance compliquée pour l'"Agence France Buzz" de Laurent Arglier. Présentateur radio pendant plusieurs années sur MFM à Lyon, ce spécialiste du monde de la télévision avait pour projet de rassembler ses très nombreuses interviews people en créant une base de données en ligne, à la manière de la célèbre Agence France Presse (AFP). En septembre, il avait ainsi déposé la marque AFB, pour "Agence France Buzz".

Mise en demeure

Pas franchement du goût de l'AFP, qui dénonce la proximité sémantique des termes et a récemment exigé que Laurent Argelier procède au retrait de sa marque. Dans son courrier de mise en demeure, publié par Lyon People le cabinet Lambert et Associés, qui représente l'AFP, précise qu'au regard de l'article L.713-3 du Code de la propriété intellectuelle "l'imitation d'une marque et l'usage d'une marque imitée pour des produits ou des services identiques ou similaires" sont interdits. Laurent Argelier ne compterait pas céder selon les premières déclarations de son avocat.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut