SNCF rails
© Tim Douet

L'ADULST déplore le nouveau mouvement social de la SNCF

L'association de défense des usagers de Lyon/Saint-Etienne dénonce "l'énième mouvement social" de la SNCF, prévu de jeudi à dimanche matin. L'ADULST, "particulièrement en colère", exige une offre promotionnelle de la part de la société ferroviaire.

L'ADULST est encore loin d'être apaisée. L'association de défense des usagers de Lyon/Saint-Etienne dénonce le mouvement social de la SNCF, prévu du jeudi 4 décembre jusqu'au dimanche matin à l'appel de deux organisations syndicales.

L'association, "particulièrement en colère", estime qu'il n'est pas possible "d'apaiser les usagers quand une énième grève est annoncée", surtout quand "des millions d'entre eux souhaitent se rendre à Lyon pour la fête des illuminations".

L'association exige que la société ferroviaire mette en place des cars supplémentaires, pour "enrayer la surcharge des trains et éviter d'éventuelles tensions". Pour l'ADULST, il est nécessaire que la SNCF fasse une offre promotionnelle aux usagers réguliers de la ligne, comme "premier signe d'apaisement".

1 commentaire
  1. Elsa04 - 3 décembre 2014

    Je serais la SNCF, avec tous les millions d'euros que je brasse chaque année, je ferais un geste à mes usagers... Au lieu de ça, on nous annonce une future grève. C'est vraiment honteux comme décision...

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure


derniers commentaires
Faire défiler vers le haut