Georges Képénékian conseil municipal juillet 2017
© Tim Douet

Képénékian va laisser sa place de maire de Lyon à Collomb

Dans une interview donnée au Figaro, l'actuel maire de Lyon, Georges Képénékian, confirme qu'il va laisser sa place à Gérard Collomb.

Évoquant "un contrat moral" et "un engagement", dans une interview donnée au Figaro, Georges Képénékian confirme qu'il laissera sa place de maire de Lyon à Gérard Collomb. Les deux hommes se sont rencontrés à Paris ce mardi, alors que Gérard Collomb maintenait sa volonté de démissionner de son poste de ministre de l'Intérieur.

"Dans les temps qui viennent, nous avons convenu depuis longtemps que je reviendrai à la tête de la mairie pour préparer les échéances futures", indique Gérard Collomb au Figaro. De son côté, Georges Képénékian ajoute : "Gérard Collomb a fait ce travail très important de métamorphose de la ville, il a acquis une expérience. Il est bon que tous ensemble nous puissions imaginer le projet suivant, qu'on puisse préparer les futures échéances". Georges Képénékian confirme ainsi ce qu'il avait déjà dit à la presse lyonnaise mi-septembre. Les regards sont désormais tournés vers la métropole de Lyon, afin de savoir quel sera le destin de son président : David Kimelfeld.

à lire également
Gérard Collomb, à la mairie de Lyon en janvier 2020 © Antoine Merlet
À une poignée de semaines des municipales, Gérard Collomb exhorte le gouvernement à dialoguer avec les syndicats réformistes pour sortir d’un mouvement social qui pourrait impacter les candidats LREM en mars prochain.
Faire défiler vers le haut