Kem One : Gary Klesh, l'actionnaire contesté se retire

Selon le quotidien Le Monde, un accord aurait été signé jeudi à Paris entre l'homme d'affaire américain, Gary Klesh, et les nouveaux actionnaires de la société Kem One.

L'homme d'affaire avait repris le contrôle de l'entreprise Kem One durant l'été 2012 au numéro français de la chimie Arkema. En 2013, l'industriel français Alain de Krassny et le fond d'investissement americain OpenGate Capital avaient racheté l'entreprise. Gary Klesh avait alors promis de céder ses parts aux autres actionnaires pour l'euro symbolique. Une promesse qu'il n'avait pas encore tenue jusqu'ici, malgré les colères des syndicats.

Kem One est un des leaders européens (3ème) de la production de PVC. L'entreprise emploie 1200 personnes dont une partie sur le site de Saint-Fons

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut