Isère : une vaste opération pour lutter contre la précarité menstruelle

Pour lutter contre la précarité menstruelle, une collecte de protections périodiques est organisée dans une quinzaine de communes de l’agglomération grenobloise. En France, 2 millions de femmes éprouvent des difficultés pour s’acheter ces produits de première nécessité.  

Jusqu’au 31 octobre, une quarantaine d’associations grenobloises travaillent main dans la main afin de collecter des protections périodiques et de les redistribuer aux publics en situation de précarité. Le but ? Enrayer les discriminations liées au coût des protections et de revendiquer leur gratuité.  

Dans l’hexagone, près de 2 millions de femmes rencontrent des difficultés lorsqu’il s’agit de se fournir en protections selon France 3 Auvergne-Rhône-Alpes. Par ailleurs, selon une moyenne effectuée par les associations à l’origine de cette opération, une femme consacrerait au cours de sa vie un budget se situant entre 8000 et 23 000 euros pour ses menstruations. Jusqu’à a fin octobre, une cinquantaine de points de collecte sont ouverts dans l’agglomération de Grenoble.  

Laisser un commentaire

d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut