faits divers
Pompier du Rhône © Tim Douet

Intoxication au monoxyde de carbone, appel à la vigilance des autorités

Plusieurs personnes ont été intoxiquées ce week-end dans l'Ain près de Lyon et une est décédée ce dimanche à cause d'une intoxication au monoxyde de carbone.

Dimanche, un homme de 52 ans est décédé à Neuville-les-Dames (Ain) et une famille (deux parents et deux enfants) a été transportée à l'hôpital près d'Ambérieu-en-Bugey pour une intoxication au monoxyde de carbone (CO). Les services de l'État alertent sur les risques de ce type d'intoxication. Ce gaz provient des appareils de chauffage mal entretenus (bois, gaz naturel, charbon, essence...).

Sa dangerosité vient de ses caractéristiques : il est invisible, inodore, non-irritant et donc indétectable. Une centaine de personnes décède chaque année en France à cause du CO.

Pour diminuer les risques, il est recommander de :

  • faire réviser chaque année les installations de chauffage, de production d’eau chaude et les conduits de fumée par un professionnel qualifié,
  • aérer le logement, même en hiver, au moins 10 minutes par jour,
  • ne jamais boucher les ouvertures qui permettent à l’air de circuler (sous les portes, dans la cuisine, dans la salle de bain...) 
  • respecter les conditions d’installation et les conseils d’utilisation des appareils,
  • ne pas utiliser un chauffage d’appoint en continu ou des appareils non destinés à cet usage.

Mais aussi d'apprendre à repérer les symptômes d'une intoxication peut contribuer à sauver des vies. Si vous avez des maux de tête, nausées et vomissements, vous devez : 

  • aérer immédiatement la pièce en ouvrant les fenêtres et les portes, 
  • arrêter les appareils de chauffage et de cuisson, 
  • évacuer le logement, 
  • appeler les secours en composant le 112 (numéro d’urgence depuis un téléphone portable), le 18 (pompiers) ou le 15 (samu), - attendre l’accord des secours pour rejoindre le logement. 
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut