Lyon 6e – quartier Edgar-Quinet © Tim Douet
Lyon 6e – quartier Edgar-Quinet © Tim Douet
Article payant

Immobilier : les prix à Lyon battent un nouveau record

En 2017, Lyon connaissait une hausse effrénée des prix de l’immobilier, une évolution croissante de la valeur des logements sur la métropole. Au dernier trimestre 2018, les prix ont continué d’augmenter.

En 2018, la valeur de l’immobilier dans la ville de Lyon et son agglomération n’a cessé de croître. Le prix médian au mètre carré a augmenté de 5,30 % en une année, atteignant 3 210 euros à l’échelle de la métropole. Les valeurs au mètre carré enregistrent un nouveau record. Une augmentation qui est liée à différents facteurs. La pénurie de logements en est un, puisque l’offre ne répond pas à une demande qui continue d’augmenter.Le 2e arrondissement reste en tête des prix les plus chers du marché immobilier, avec un prix médian au mètre carré qui atteint les 5 200 euros. Il connaît l’évolution la plus importante sur les cinq dernières années avec 35,90 % d’augmentation. Une des raisons en est l’attractivité du quartier de la Confluence, qui connaît une augmentation de 36,90 % du prix médian au mètre carré. Pour un appartement neuf dans cette zone, il faudra compter autour de 6 500 euros le mètre carré. Les nouveaux programmes continuent de sortir de terre à la pointe du 2e arrondissement. “La première phase de Confluence, côté Saône, est terminée ; maintenant, c’est la deuxième phase qui commence, côté Rhône”, explique Alexandre Schmidt, le président de la Fnaim du Rhône.Le quartier le plus cher se trouve néanmoins dans le 6e. Situé au nord du cours Lafayette, le secteur Edgar-Quinet atteint un niveau record à Lyon, avec un prix du mètre carré autour de 5 600 euros.

Il vous reste 54 % de l'article à lire.
Article réservé à nos abonnés.

Connectez vous si vous êtes abonnés
OU
Abonnez-vous

à lire également
La vigueur du marché immobilier lyonnais se traduit sur le segment du très haut de gamme. Avec des biens de luxe qui se vendent en quelques jours, à des prix records. Et une demande soutenue pour ces demeures de rêve, du boulevard des Belges aux monts d’Or, prisées des cadres supérieurs de grandes entreprises et d’expatriés sur le retour qui s’installent entre Rhône et Saône.
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut