Il aurait violé une octogénaire atteinte d'Alzheimer

Ces 20 et 21 juin, la cour d'Assises du Rhône juge un procès un peu hors du commun : celui d'un jeune SDF poursuivi pour avoir violé une dame âgée de 83 ans à l'hôpital Edouard-Herriot de Lyon en mai 2010.

Ce lundi s'est ouvert devant la cour d'Assises du Rhône le procès d'un jeune SDF de 25 ans, accusé de viol commis sur une personne vulnérable. Les faits remontent à mai 2010. Alors que Julien, originaire de la région lyonnaise, cherche à s'abriter du froid, il se réfugie, comme il en a l'habitude, à l'hôpital Edouard Herriot. A 5h50, il est pris sur le fait par un infirmier qui fait sa ronde, en train de violer une octogénaire atteinte d'Alzheimer.

Ce dernier appelle la police qui constate, à son arrivée, que Julien a les vêtements et les mains maculés de sang. Il reconnaît qu'il s'agit bien du sang de la victime mais affirme qu'elle était consentante. Il reviendra plus tard sur ses déclarations. La victime souffre de blessures et d'ecchymoses.

Selon les expertises psychiatriques menées par la suite, la vieille dame était dans "un état de vulnérabilité particulièrement évident au moment des faits". En raison de ses troubles de la mémoire, elle serait incapable de se souvenir de ce qui s'est passé ce jour là. C'est son fils qui a porté plainte.

Quant à l'accusé, il a été hospitalisé à plusieurs reprises pour ses problèmes psychiatriques avant les faits. Il souffre aussi d'addiction à l'alcool et au cannabis. Le verdict sera rendu mardi 21 juin. L'accusé encourt 20 ans de réclusion criminelle.

à lire également
Une conseillère de clientèle d'une banque à Lyon a été placée en garde à vue, elle est soupçonné d'avoir détourné au moins 150 000 euros, effectuant des virements vers son compte personnel. 
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux

Nos BD
Faire défiler vers le haut