Vue de Lyon – Au centre, le toit de l’opéra dessiné par Jean Nouvel © Tim Douet

Histoire : quelle est l'origine de la papillote, une invention de Lyon

Chaque année, les papillotes se dégustent durant les fêtes. En chocolat ou pâte de fruits, la confiserie a été créée à Lyon à la fin du XVIIIe siècle, selon la légende. Son véritable créateur se serait fait voler son invention.

La papillote est l'une des stars des fêtes de fin d'année. Selon la légende, il s'agirait d'une invention lyonnaise, dont l'histoire se termine mal pour son "véritable" créateur. Nous sommes à la fin du XVIIIe siècle, dans le quartier des Terreaux, il se pourrait même que l'histoire se déroule sous la Révolution française, vers 1790.

Rue du Bât d'Argent, le confiseur Papillot remarque un jour qu’on lui vole des chocolats. Il va mener l'enquête pour découvrir que son apprenti dérobe ses marchandises. Le garçon est tombé amoureux d'une jeune fille qui habite au-dessus de l'atelier des confiseurs. Il ne peut lui parler, mais a l'idée d'écrire des mots doux dont il se sert pour emballer les chocolats dérobés, avant de les envoyer à celle qu'il aime. L'histoire devient tragédie, l'apprenti est renvoyé, mais Monsieur Papillot trouve l'idée excellente et décide de la commercialiser. Les mots doux sont alors remplacés par des histoires drôles et autres petits jeux. Le nom du véritable inventeur est perdu, tout comme on ne saura jamais si l'élue de son cœur lui a répondu un jour. Ainsi serait née la papillote.

Néanmoins, dans le Dictionnaire historique de Lyon, Bruno Benoit fait remarquer que le terme papillote existait déjà en 1617, désignant "le petit morceau de papier dont on enveloppe les cheveux divisés en mèches pour les friser". En 1825, Jean-Anthelme Brillat-Savarin utilise ce mot en gastronomie, pour parler du papier utilisé lors d'une cuisson. Néanmoins, l'histoire de Lyon et la papillote vont se retrouver, cette fois-ci de manière officielle. En 1898, les familles Thomas et Pelen fondent la chocolaterie Révillon dans le 7e arrondissement de Lyon (aujourd'hui avenue Leclerc). La friandise va partir ainsi à la conquête de la France. L'entreprise déménage en 1971 à Roanne dans la Loire, mais la papillote restera toujours liée à Lyon.

à lire également
L'ouvrage de 11 kilomètres reliant la France à l'Italie était fermé, ce dimanche, alors qu'une grande cérémonie de commémoration s'est tenue, en hommage aux 39 victimes, décédées dans le drame du 24 mars 1999. L'avocat lyonnais, Me Alain Jakubowicz, qui défend les familles de victime, a rappelé les erreurs commises à l'époque. 
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut