guillemot

Guillemot : “Cette action ne coûtera rien aux Brondillants”

Une collaboratrice de la maire actuelle de Bron précise que huit procédures judiciaires ont été engagées par l'ex-adjointe.

La maire de Bron réagit à notre article de vendredi sur le procès qu'elle a gagné face à Elisabeth Brissy-Queyranne, pour un droit de réponse que cette dernière n'avait pas publié sur son blog (lire ici). Dans nos colonnes, l'ex-adjointe, en guerre avec l'édile actuelle, avait regretté qu'Annie Guillemot "judiciarise le débat politique à Bron”. “Elle dépense des milliers d'euros pour me faire des procès politiques", affirmait Mme Brissy-Queyranne.

Une collaboratrice de la maire nous a contactés. "C’est la première fois que Mme Guillemot este en justice, après plus de deux années de patience, explique-t-elle. C’est Mme Queyranne qui a tout judiciarisé et non Mme Guillemot : elle a déjà esté 8 fois en justice, dont 5 recours qu’elle a systématiquement perdus. Deux autres sont instance ; le seul quelle a gagné, l’a été uniquement sur la forme et sur un seul point du recours."

Surtout, cette proche d'Annie Guillemot revient sur l’argument de l’argent public dépensé. "Pour tous ces recours intentés par Mme Queyranne, la Ville a dû prendre des avocats en défense. Ces honoraires auraient été mieux utilisés à financer des équipements ou tout autre service au public !" Quant à la procédure engagée à l'initiative de la maire, elle "ne coûtera rien aux Brondillants, puisque Mme Queyranne a été condamnée aux dépens, donc à rembourser à la Ville de Bron les frais d’avocat et de justice liés à cette affaire".

1 commentaire
  1. grandlyonnaise - lun 17 Juin 13 à 20 h 00

    cette élue est dans la grande lignée du socialisme à la COLLOMBelle n'a qu'un seul souci, se prolonger dans ses mandats, l'intérêt général elle s'assied dessus

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut