Assurance maladie

"Grognons", "passifs", "révoltés" : les agents de la CPAM de l'Ain fichés

Un fichier classant les employés du service Risque professionnels de la CPAM de l'Ain en fonction de leur caractère a été découvert par les syndicats. Réunis à Lyon ce vendredi ils s'inquiétaient de l'étendue de cette pratique, qui pourrait toucher d'autre départements.

Ils travaillent sur les risques professionnels mais sont fichés par leur hiérarchie. Des syndicalistes de CGT de la CPAM de l'Ain ont mis la main sur un fichier qui recense les traits de caractère des 32 employés de la branche Risques professionnels, en début de semaine. Le document, baptisé "carte des partenaires", fait apparaître les "alliés" et les "opposants" de la direction, comme le révélait le journal local La Voix de l'Ain, ce mardi. Avec des sous-rubriques pour le moins étonnantes. On découvre ainsi les "passifs" qui "n’aiment pas beaucoup le changement mais ne font pas d’histoire", écrit Mediapart, qui a mis la main sur ce document. Puis les quatre "grognons" du service, "rouspéteurs, opposés au projet plus par principe que par conviction", qui sont opposés aux "engagés", "bons soldats" au risque de "manquer de sens critique et dire oui à tout". Concernant le groupe des "opposants", "la meilleure stratégie est de les soumettre et de les éloigner des hésitants", selon le document, afin d'éviter la contamination certainement. Dans ce groupe des opposants, les deux "révoltés" semblent constituer la pire crainte. "Il faut les isoler, ne pas négocier avec eux", précise la "carte".

Excès de zèle ou pratique commune

La découverte de ce document a évidemment provoqué un malaise dans le service. La direction a regretté l'usage de "qualificatif personnels dégradants".  Deux psychologues devaient intervenir, ce jeudi, auprès des agents qui pourront demander un arrêt de travail eu égard au choc psychologique subi. La question aurait était abordée vendredi par les représentants CGT des différentes caisses de Rhône-Alpes, réunis à Lyon, indique Mediapart. Avec cette question : la "carte des partenaires du pôle RP" de la CPAM de l'Ain constitue-t-elle un excès de zèle isolé ou une pratique répandue ? Et pour cause un outil "d’analyse de la position des acteurs", quasi identique à la "carte" de la CPAM de l'Ain a été diffusé dans un guide de l'Union des caisses nationales de sécurité sociale (UCANSS. De quoi faire craindre une généralisation de la pratique. En 2012, c'est la CPAM de Haute-Garonne qui avait fait parler d'elle pour le fichage secret de ses employés.

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut